"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé)
Ahléa
a terminé sa fiche rapidement
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
"Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
achievements
Rang Ahléa
Ach. 1 : a terminé sa fiche rapidement
Ach. 2 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 3 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 4 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 6 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 7 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 8 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 9 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 10 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 11 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 12 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 13 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 14 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 15 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 16 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 17 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 18 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 19 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ach. 20 : "Une sauvage dans un nouveau monde !" - Ahléa (Terminé) Empty
Ven 23 Juin - 1:59


Ahléa

Nom & Prénom Ahléa
Âge Inconnu
Métiers Sauvageonne
Orientation sexuelle Bisexuelle
Groupe Terrienne Hybride
Hybridité Corbeau

3 qualités Curieuse - Adorable - Débrouillarde
3 défauts Curieuse - Craintive - Sans pitié

Avatar Xayah - League of Legend



POUVOIR
Corbeau

Plumage couleur nuit, sa ramure n'est pourtant pas uni puisque sous son manteau noir se cache des couleurs violettes et doré. Elle se fiche un peu de cette différence de couleur, aimant toute ses plumes dans le fond sans distinction.
Elle possède cependant une chose qu'elle trouve elle normal mais que bien des êtres pourrait être surpris : en permanence, ses pieds sont serres telle sa forme animal et deux ailes partent du haut de ses épaules. La force particulière des ses jambes lui permettent des bons surhumains et ses deux ailes lui permettait de voler... Depuis l'accident, elle peut tout juste planer un instant. Elle possède aussi deux grandes oreilles, semblable à celle d'un chat, sur la tête... Elle n'en a jamais compris la logique.

En forme corbeau, son plumage reste le même, le côté chatoyant de ses plumes n'apparaissant que lorsqu'elle vole ou plane. Elle perd la grande force de ses jambes et doit alors compter sur la poigne de ses serres pour grimper, son aile unique ne l'aidant pas vraiment à décoller.
Faisant à peine 45 cm de long pour un poids atteignant à peine les 350 grammes, elle devint nettement plus discrète et plus malingre sous cette forme qui est aussi celle où elle peut moins se défendre.

La seule chose réellement anormale, même pour elle, est que ses plumes sous forme humaine sont particulièrement tranchante... Si elle a commencé un peu à s'en servir pour se défendre, elle les craint tout autant que n'importe qui.



MENTAL
De nature joyeuse, Ahléa n'a jamais vraiment vue les conditions difficile de la vie terrienne comme un enfer. Au contraire, elle voyait ça comme une aventure de tout les jours pour sa survie.
Sachant très bien se défendre, elle ne craignait rien et avait même tendance à être un brin casse-cou jusqu'à sa rencontre avec Lui.

Un homme, hybride comme elle, qui fit chavirer son cœur. Elle se retrouva alors plus sage, toujours aussi guillerette mais elle avait l'impression d'être décharger d'un poids sur le cœur en sa compagnie. L'amour donne des ailes après tout...

Depuis son arrivé sur l'île et son attaque par l'Ombre, elle est devenu de nature plus craintive. Elle reste cependant curieuse du monde mais préféra toujours l'observer dans l'ombre des grands arbres, là où personne ne la voit. N'ayant encore jamais converser avec un être humain sur Ariesten, elle a extrêmement peur d'eux. Elle a aussi peur de leur accueille car, bien qu'elle les aime comme une partie d'elle même, ses plumes tranchantes ont de quoi faire peur...
De plus, elle se sent mal à l'aise vis à vis de son moignon d'aile gauche et tout aussi mal d'avoir une aile aussi grande à sa droite. De même, elle craint le jugement de ces êtres humains à l'égard des serres qui lui servent de pieds... Alors que tout ça était une normalité et une chose qu'elle exhibait fièrement, sur Terre.
En parlant d'exhiber, elle ne comprend pas vraiment l'importance des vêtements : elle en portait certes sur Terre, fait main évidemment, mais ce n'est pas du tout un truc qui la préoccupe. Ne soyez donc pas étonné si vous la croisez nue et qu'elle ne s'en gêne pas DU TOUT. Enfin... encore faut il qu'elle vous laisse la voir tout court en faite.

Elle possède un autre trait de caractère qui aurait de quoi inquiété : pour elle, la mort n'a rien de grave.  En d'autre terme, si elle considère que votre mort vous ferait moins souffrir que perdre du temps à vous soigner alors elle n'hésitera à achever vos souffrance... De manière toujours rapide et sans douleur supplémentaire.
Ahléa reste cependant un être très pacifique qui ne réagit agressivement que si elle souhaite défendre sa vie ou son territoire : dans les deux cas, attendez vous à une féroce envie de vivre !



HISTOIRE
L'aube se lève, une petite rosée coule sur les feuilles. L'une d'entre elle, alourdi, fini par se décrocher de l'un des arbres et chute, tranquillement sur la joue d'une jeune hybride endormi... Qui se réveille en sursaut, surprise par la fraîcheur des lieux.

Le regard perdu, elle regardait ses arbres qui la dominait de tout leur long. Puis, doucement, elle prend la petite feuille collé à sa joue . Elle l'observe longuement, sans comprendre : depuis quand ces dernières possèdent cette couleur ? Et... Pourquoi semblait-elle si pleine de vie ?

Elle se redressa lentement sur ses pattes, respirant à plein poumons cet air si pur qui l'entourait... Elle avait terriblement mal à la tête, son corps entier d'ailleurs était encore tremblant. De plus, elle sentait le gouffre noir qui s'emparait de son esprit. Elle avait beau essayer de réfléchir, elle ne savait ni où elle était ni même depuis quand. A vrai dire, elle ne se souvenait de presque rien...


Elle traîna un long moment dans cette étrange forêt, observant chaque détails de la nature avec une curiosité animale. Elle entendit alors des pas claudiquant, un peu comme des sabots qui s'approcherait d'elle. Craintive, elle avança lentement vers l'origine du bruit pour se retrouver face à une petite horde créature poilu. Le plus gros ne pourrait sans doute pas l'embrocher avec ses petites défenses mais elle n'était pas sûre de s'en tirer indemne si il la chargeait. Alors elle resta caché pour observer cette petite famille, les trouvant adorable.

Des pas plus lourd se firent entendre à ses côtés. Une bête au pelage tigré s'avançait lentement, lorgnant lui aussi sur la petite famille mais l'éclat de ses yeux laissaient peu de doute quant à ses attentions. Elle se fit toute petite quand elle vit les crocs aiguisé de la bête et ne put qu'assister, impuissante, au massacre de la famille. Tout ce sang et ces crocs luisant qui déchirait la chair la fit frissonner... Et sa tête la tortura de plus belle.

La douleur était si intense qu'elle s'étala sur le sol, les deux mains serrant ses tempes tandis qu'une chose lourde couvrit son corps. Les yeux fermé, elle essayait de lutter désespérément contre la douleur. Et c'est là qu'une image surgit dans les ténèbres : une ombre terrifiante et des crocs sanglant qui lui fonçait dessus.

Tremblante et transpirante elle poussa un grand cri quand elle eu l'impression que des dents lui tranchait les côtes qu'elle palpa rapidement. Elle sentit des cicatrices, vieilles et guéris depuis longtemps. Avait elle aussi subi ce genre d'attaque ? Comment avait elle survécu et comment avait elle donc atterris ici ? Elle n'avait guère de réponse...

Elle se rendit alors compte de l'étrange couverture qui couvrait son corps. Se redressant, elle se rendit compte qu'il s'agissait de plume chatoyante. Inconsciemment, alors qu'elle les observait, elle fit bouger l'aile et c'est là qu'elle compris : c'était ses plumes !
Ses yeux ambrés brûlaient de curiosité alors elle caressa lentement l'une de ses ramures. Elle poussa alors un cri de douleur. De sa main perlait désormais du sang qui couvrait l'une des plumes. Plus prudente, elle en saisit une seconde très doucement et parvint sans mal à la décrocher. A peine l'avait elle retiré qu'une autre se mettait à lentement pousser pour la remplacer, bien qu'elle était nettement plus petite.

Elle observa longuement la plume, d'un côté noir comme la nuit et de l'autre doré, et caressa les bords tranchant. Avec grande douceur, elle se rendit compte que ces derniers étaient aussi aiguisé que des rasoirs. Curieuse, elle fit mine de la jeter comme une fléchette.
Ce qui l'étonna n'est pas que la plume fila bien droit pour se ficher dans l'arbre mais plutôt la fluidité du mouvement. Son corps semblait avoir toujours fait ce geste à telle point qu'il en était devenu mécanique et naturelle.

De longues heures passèrent avant qu'elle ne décide d'arrêter l'introspection de son propre corps. Retournant à sa promenade, elle fini par tomber sur un point d'eau assez large pour qu'elle puisse s'y baigner. L'eau l'attirait comme un aimant mais, après s'être observer aussi longtemps, elle avait bien compris qu'elle était habillé. Elle vérifia un moment que personne ne semblait l'observer et se dénuda, palpant le cuir étrange de sa tenue avant d'aller s'immerger dans l'eau fraiche.

Elle frissonna de tout son long, veillant à ne pas toucher son aile de sa peau, avant de prendre une grande inspiration pour plonger entièrement. L'eau lui délia les muscle, lui faisant l'effet d'un bon coup de fouet avant que, à cours de souffle, elle ne ressorte la tête du bassin. Elle laissa échapper un petit rire de cristal en jouant un peu avec l'eau.
Puis, alors qu'elle voulait s'adosser au rebords, elle poussa un gémissement de douleur. Elle tata sa peau nue, se rendant alors compte d'une cicatrice énorme là où semblait être accroché quelques choses de grand autre fois. Elle réfléchit un instant, avisant son aile avant de la remonter doucement du doigt. Là d'où cette dernière semblait jaillir de son dos était parfaitement symétrique avec la plaie à l'opposé.
Elle ne comprit vraiment ce qu'elle avait perdu lorsqu'un petit oiseau vint se poser lui aussi au bord du bassin : l'oiseau étirait paresseusement ses deux ailes quand elle eut de nouveau une grande douleur à la tête.

Ce ne furent pas des images qui l'assaillirent cette fois mais une simple voix, masculine et qui semblait paniqué, qui sifflait une chose qu'elle comprit comme une phrase :

- Ahléa, sauve toi ! Je vais le retenir !

Elle revint à elle nettement plus vite, les yeux brûlant et les joues encore humides. Elle venait de pleurer de tout son corps, laissant libre court à une tristesse qu'elle ne comprenait pas encore entièrement...


Le temps passa. D'abords des heures, ce furent ensuite des jours puis des mois. Elle retrouva la plupart de ses souvenirs, bien que de nombreuses zones d'ombres existait encore dans sa mémoire. Elle savait son nom, se souvenait des paysages désertique qu'elle avait toujours côtoyé avec Lui. Elle se souvenait aussi de Ying et de Yang, deux dieux à ce qu'il paraît. A vrai dire, elle s'en était toujours fiché, vivant juste au jour le jour. Elle ne savait pas vraiment dans quelle paradis elle avait pu atterrir, ne se souvenant pas de ce qu'il s'est passé après l'attaque de l'Ombre mais elle chérissait un peu l'espoir que son compagnon la retrouve.

Elle avait aussi retrouvé ses capacités physique, s’entraînant tout les jours en même temps qu'elle chassait dans cette forêt qui était devenu son domaine. Elle avait croisé des êtres humains comme hybride mais les avaient toujours fui, se cachant dans les hautes herbes ou dans les arbres.
Elle s'était aussi souvenu de ce qu'elle était : une hybride avec le don de se changer en corbeau. Elle avait espéré que sa forme animal lui rendent son aile mais elle avait été déçu : elle semblait perdu à jamais...


Environ un an après son arrivé dans la forêt, elle avait commencé à s'aventurer plus loin. S'approchant de la grande cité à côté, elle ne l'avait pénétré que sous sa forme animale : là bas, les êtres humains grouillait de vie et de joie. Ça lui faisait peur, tout ses sourires béas et cette joie étrange. Sur Terre, elle n'avait jamais connu telle paradis...

Vint d'ailleurs le jour où elle comprit enfin, plus ou moins, où elle avait atterris.
Alors qu'elle courait dans la forêt, la tête un peu dans les nuages pour profiter de l'air vivifiant de la mâtiné, elle avait failli mettre un pied dans le vide. Comprenant alors qu'elle était désormais dans le ciel, elle se rappela une histoire qu'Il lui racontait : Ariesten, un continent volant créer par Ying pour ses protégés.

Comment avait elle atterris ici, elle l'ignorait toujours mais elle s'en fichait royal. Elle était heureuse et vivante ici, même si elle se sentait terriblement seule sans son compagnon... Elle avait d'ailleurs plusieurs fois observé les autres humains de l'île, certain lui plaisait d'ailleurs mais elle ne souhaitait pas partager leur quotidien. Elle les craignait bien trop...

Elle n'avait dans le fond fait qu'un seul effort : elle avait commencé à essayé d'apprendre leur mot, elle qui parlait toujours en sifflant comme un oiseau à son compagnon. Les mots lui venait encore difficilement mais, si un jour elle devrait converser avec un d'entre eux, elle tenait à être prête !


DERRIÈRE LE PC
Pseudo(s) Kaith Nogarad
Âge 21 ans, presque
Comment as-tu connu le forum ? J'avais déjà un glaçon au frais ici ! :D
Un avis ? Génial, j'aurais pas signé une seconde fois sinon :3
Mot de passe Je valide - Rag'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Invité
Lun 26 Juin - 12:36


Salut la grande ♥

Je pense que tu avais hâte que je passe par ici, non ?//PAN Enfin enfin, je te souhaite déjà re bienvenue, même si ce n'est plus trop nécessaire !
Pour ce qui est ta fiche; Elle est très bien dans l'ensemble, sans surprises ! J'avais déjà remarqué quand était la petite Ahléa dans la cb, mais du coup, tout s'explique après avoir lu l'intégrité de la fichette ! Sache donc que je l'apprécie beaucoup, et que j'ai hâte de la voir se jouer parmi nous ♥

Du coup Fenounouille, j'te valide ! Viens du côté des verts, c'toujours la joie par chez nous !

Je te conseille de passer sur le recensement de l'avatar ! Nous t'invitons par la même occasion à te trouver un ou des compagnons de rp, ainsi que de faire ta fiche de relation si l'envie t'en dit ! Mais surtout, n'oublies pas d'activer ta feuille de lien dans ton profil si ce n'est pas déjà fait. Voila, Amuses toi bien parmi nous, et n'hésite pas à venir mp l'un des staffiens si tu as une question !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers: