AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[MISSION] Ca commence bien ! |Ft Keyran
Ombre
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 03/05/2017

Description
Avatar: Stefan Drahos (Sirwendigo)
Pouvoir/Hybridité: Serpent liane
Âge: 28 ans
Mar 31 Oct - 2:51

FAITES D'OR ET D'ARGENT


Feat Keyran






Sergueï colla son front contre la vitre de sa minuscule fenêtre de son petit studio. Le verre le rafraichissait, pas qu’il avait chaud. C’était loin d’être le cas même, il faisait plutôt froid aujourd’hui. Il ramena un peu plus sa jambe contre son torse, rentrant sa tête dans ses épaules comme pour retenir la chaleur en lui. De la buée se formait suite à ses nombreux soupirs. Le ciel gris ne laissaient que peu passer les rayons du soleil dans son unique pièce de vie. Il faisait de plus en plus sombre, et l’absence de lumière allumée n’aidait pas.

Grognant un peu, le serpent se leva finalement pour traîner ses pieds jusqu’au frigo de sa minuscule kitchenette donnant sur son lit et pseudo salon. Il l’ouvrit et jetta un oeil à l’intérieur pour n’apercevoir qu’une assiette avec des restes qui commençaient à avoir une apparence douteuse, une bouteille de lait ouverte et jamais terminée et de la mayonnaise. Pas de quoi nourrir un régiment, ni même une personne. Son nez se plissa un peu et ses yeux le picotèrent à cause de l’odeur. Il referma la porte en la claquant, se passa une main dans ses mèches plus longues alors que son regard divaguait sur son chez lui. Il n’y avait rien. Strictement rien. En même temps ce n’était pas étonnant, il n’était pas dans une bonne phase. Il n’était pas sorti de chez lui depuis des jours. Il n’avait donc fait aucune course.

D’ailleurs même chez lui il n’avait rien fait. Il avait juste bu et ruminer ses pensées. Il dormait à peine, des petits sommes cauchemardesques, pas un repas correct. Son ventre était rempli de bière et son plancher de cadavres de bouteilles. L’hybride avança d’un pas mal assuré, manquant à peine de tomber si ses mains n’avaient pas agrippé le comptoir graisseux des émanations de sa cuisine. Il ferma les yeux pour que le monde cesse de tourner et obliger à ses jambes à ne plus trembler. Il poussa un juron sifflant, et reprit sa route vers une armoire en mauvaise état. Sa langue de serpent sortit de sa bouche, goûtant l’air, le faisant grimacer de dégoût. Les vêtements sales s’étalaient en compagnie des autres déchets. Mais c’était aussi sa propre odeur qui le révulsait. Quand était ce la dernière fois qu’il avait pris une douche? Hier? Non. Y a trois jours? Peut être quatre? Voire cinq? Il ne savait plus trop. L’ombre se changea, échangeant son t-shirt aux tâches douteuses pour un autre qui lui paraissait en meilleur état.

Puis, il se dirigea vers la sortie, n’oubliant pas ses clés et son argent, bien décidé à se reprendre un peu. Au moins le temps de s’acheter des clopes et quoi bouffer. Il n’y avait personne dans sa rue. Pas même un chien. Ou un chat. C’était quoi l’expression déjà? Il toussa et leva les yeux vers le ciel nuageux en sentant une goutte tomber sur sa joue. Quelle merde. Il allait pleuvoir. Et ça commençait alors qu’il pointait enfin le bout de son nez dehors. Il siffla furieusement sans s’en rendre compte. Pour éviter de se prendre la sauce -qui l’aurait peut être lavé- il prit une déviation. Un raccourci quoi. Il marcha en rasant les murs pour éviter de tomber, sa main le maintenant debout. Il ignora les vitrines lui révélant son pathétique reflet. Il n’avait aucune envie de voir comment il était, avec d’énormes cernes, des cheveux gras. Il devait faire peur à voir. Le serpent avait d’ailleurs brisé les miroirs se trouvant chez lui. Il avait donc une tonne de détritus coupant dans sa salle d’eau.

Le serpent releva la tête alors qu’il se pensait enfin arriver. Un mouvement brusque dans la rue capta l’attention de ses pupilles horizontales qui amélioraient si efficacement sa vue. En face de lui se trouvait une boutique inconnue. Pourtant ce n’était pas sa première fois ici. Son esprit se reconcentra -par on ne sait quel miracle- sur l’homme qui semblait avoir le feu aux fesses pour être sorti si vite de la dite boutique. Le vioque affichait un visage désespéré. Pourquoi ? Sergueï s'en fichait comme de sa première branlette. Il allait passer outre quand le visage affligé par le temps devint noir. Ca c’était nouveau. Et mauvais signe. Il l’aurait parié. L’hybride se figea, sa langue venant goûter l’air pour découvrir une saveur affreuse. Et ce fut le début du cauchemar. Ou plutôt l’entrée dans le niveau supérieur de son cauchemar qui allait rapidement devenir mortel. Le vieillard était un terrien. Et celui venait de revêtir une forme bien monstrueuse. Triplant de volume, il ne s’arrêtait pas là, en effet le “truc” avait transpercé la vitrine pour extirper une blondasse avec sa griffe -Serguei ne pouvait pas qualifier cette chose d’ongle. Clignant des yeux, le corps aussi figé qu’une statue de cire, le serpent ne réfléchissait plus. L’effroie avait annihilé sa capacité de réflexion déjà bien atteinte depuis une bonne semaine.

“Cours…”

Ah ça oui, il aurait bien couru, mais son corps se contenta de reculer d’un pas maladroitement alors qu’il fixait toujours la blonde qui se croyait dans un remake de l’exorciste. Qui pouvait donc retourner sa tête à 360 degrés, sérieusement? Allait-elle lui lâcher que sa mère -toujours en vie aux dernières nouvelles- suçait des bites en enfer? Puis un détail sauta à ses yeux et il eut la révélation -peut être celle de sa vie à l’instant. La blonde était une poupée.



Une très vilaine poupée qui commençait à foncer sur lui de manière menaçante sous le contrôle du satané terrien. Et au lieu de se mettre à courir Sergueï tomba sur ses fesses en une parfaite petite proie pour le psychopathe.



Code by Joy
[MISSION] Ca commence bien ! |Ft Keyran
Ombre
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 22/02/2017

Description
Avatar: Yuri Katsuki
Pouvoir/Hybridité: Polatouche de Sybérie
Âge: 24 ans
Ven 3 Nov - 1:51
Ce n'était pas que Keyran n'avait rien à faire aujourd'hui, mais la motivation lui manquait cruellement et il ne savait trop par où commencer. Échappant un long soupire, l'hybride ferma les yeux pour tenter de se motiver. Étendu sur le dos, ne portant qu'un bas de pyjamas, le jeune homme était resté étendu sur son lit toute la matiné, sans avoir le courage de quitter sa couette. Ouvrant les yeux, Keyran se décida enfin à quitter son nid, ne serait-ce que pour grignotter quelque chose et calmer son estomac qui s'était mit a gronder furieusement de mécontentement. Depuis combien de temps n'avait-il pas manger au juste ? Il ne s'en souvenait pas. Il avait du grignoter la veille au travail... Ou peut être pas...

Se passant une mais dans le visage, le jeune danseur mit un reste a rechauffer avant d'aller se changer, enfilant un T-shirt et une paire de jeans trouée. Il avait des choses à faire. Il fallait qu'il les fasse. Il ne pouvait plus remettre à plus tard, il l'avait trop fait. Il avait enfin une journée de congé... Il ne pouvait pas la gaspiller stupidement...

Réajustant ses lunettes sur son nez, Keyran sortit son repas du four et s'installa à ce qui lui servait de table à diner, jettant un regard à son téléphone. À quoi s'attendait-il exactement ? À se faire bombarder de messages ? Un rire amer lui échappa. Personne ne se souvenait de lui, sa famille était détruite et il ne discutait jamais avec ses collègue, qui pourrait bien vouloir le contacter ? Engoufrant son repas, l'hybride tapa le sol de son pied nerveusement puis quitta son siege en attrapant ses couverts pour envoyer le tout dans l'évier dabs un bruit metalique. Une assiette de plus ou de moins...

L'hybride regagna sa chambre pour mettre la main sur une paire de chaussettes, son portefeuille et ses clés. Il devait affronter l'extérieur. Il devait sortir. Prenant une grande inspiration, l'ombre quitta son appartement, verouillant la porte d'une main tremblante. Il devait se calmer bon sang, ce n'était pas la premiere fois qu'il mettait les pieds dehors !

Se calmant peu à peu, Keyran s'engagea dans les rues de la ville en regardant autour de lui, sans grande joie. Pourquoi était-il sortit déjà ? Il avait des courses à faire... Il devait passer à son boulot chercher son horaire et récuperer son uniforme de travail chez le nettoyeur. Parcourant les rues, l'écureuil s'étonna de n'y croiser quasi personne... Un mauvais presentiment se glissant en son fort intérieur. Terriblement nerveux, le jeune homme ne put que lâcher un cri en sursautant alors qu'il entendait un bruit de verre brisé. Son coeur se mit à battre à tout allure alors qu'il tournait le coin de la rue pour voir ce qui s'y passait.

Son corps se stoppa net. Un homme... Ou plutot un...monstre ? Se tenait plus loin, lui faisant dos. Il devait être en plain cauchemar, comment un terrien pouvait-il se trouver en pleine rue a cette heure ?! Comment... Peinant à respirer, Keyran du se plaquer une main contre le visage pour me pas hurler de peur et attirer l'attention de la...chose...qui venait de traverser une...femme...? Était-ce bien une femme qu'il venait de passer à travers la vitrine qui avait volée en éclat si on se fiait aux débris qui jonchaient le sol.

Keyran n'avait pas du tout envie de le savoir, il allait rebrousser chemin pour s'enfuir à toute jambe lorsqu'il remarqua que l'attention de la créature était fixée sur quelque chose... Ou plutot sur quelqu'un qui se trouvait plus loin sur la rue. Que faire ? Partir et laisser l'autre à son sort ou jouer les héros et risquer de se faire trancher en deux ? Qu'est-ce qu'il avait à perdre exactement ? Lui qui pestait contre le fait d'avoir été ramené à la vie sans qu'on lui ait demandé son avis.

Prennant une grande inspiration, Keyran ramassa un caillou sur le sol et le lança de toute ses forces sur la chose qui sembla se figer pendant quelques secondes et suspendit les mouvements qu'il avait innitier vers l'autre personne qui se trouvait avec eux. Tournant son visage monstrueux vers Keyran, le monstre siffla et se tourna completement vers l'hybride, ramenant par la meme occasion la femme qu'il trainait... Femme qui s'avéra être tout autre...chose ?! Il hallucinait.. C'etait une poupée ! Une marionette ! Et celle-ci fonçait droit sur lui avec un regard de taré.

Hurlant de peur, Keyran entra en mode survie et prit automatiquement sa forme animale pour foncer... Non pas en direction opposée au monstre cimme on s'y aurait attendu, mais droit vers celui-ci qui sembla se surprendre de ce fait. Courant d'un coté à l'autre, Keyran grimpa sir le monstre pour se donner un élan et s'élança dans les air en direction de l'autre homme qui devait avoir tout aussi peur que lui et qui devait également se dire qu'il aurait mieux fait de rester chez lui !
[MISSION] Ca commence bien ! |Ft Keyran
Ombre
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 03/05/2017

Description
Avatar: Stefan Drahos (Sirwendigo)
Pouvoir/Hybridité: Serpent liane
Âge: 28 ans
Lun 6 Nov - 1:38

FAITES D'OR ET D'ARGENT


Feat Keyran









Le cul toujours réchauffant toujours le trottoir, Serguei n’avait pas fermé les yeux en voyant la mort arrivée une nouvelle fois pour lui. Franchement il n’aurait pas fait long feu. Et sa vie serait de la merde jusqu’au bout aussi. Il n’avait rien fait. Il n’avait aucun objectif. Il n’avait rien. Il n’était rien à cet instant. Et il en prenait conscience. Il se sentit déglutir. Alors que l’horrible marionnette fonçait toujours sur lui, un sourire tordue sur son visage de porcelaine. Il était fait comme un rat quand tout s’arrêta. Il y avait eu un bruit sourd. Et il vit une petite pierre tombée aux pieds du monstre qui contrôlait la poupée. Cette simple pierre sortant de nul part l’avait sauvé. qu’est ce que c’était encore que cette connerie? Statufié, le serpent remarqua finalement l’autre être humain. Pas un terrien il semblerait car l’homme de l’autre côté de la rue avait sûrement lancé ce caillou sur l’horrible vieillard. Celui ci l’oublia, cédant rapidement à la provocation de l’autre brun. Il ne put s’empêcher de se dire que l’autre était cinglé pour être intervenu. Lui même ne savait pas s’il aurait eu les couilles de faire ça pour un illustre inconnu. Il recula sans vraiment se lever quand l’hybride devint encore plus suicidaire. Celui s’était transformé en une chose minuscule qui au lieu de s’enfuir fonça sur le monstre.

“P’tain…”Sergueï cligna des yeux, alors qu’il s’était levé, s’aidant de la poubelle près de lui. Il avait les jambes tremblantes. Normal non? Qui ne réagirait pas ainsi face au spectacle de la chose? Il commençait à reculer quand la bestiole se jetta sur lui, tel un boulet de canon, pour atterrir sur son nez. “Humpff!”. Ses doigts attrapèrent le petit mammifère et le reptile tourna le dos au terrien et sa marionnette pour commencer à courir. S’il n’avait pas vraiment été en état de fuir à toute allure, désormais il avait l’impression d’avoir des ailes grâce à l’adrénaline. Il quitta rapidement la rue, puis une autre mais les hurlements de rage du terrien lui paraissaient toujours aussi proche. Il prit la peine de tourner la tête pour regarder derrière lui pour voir la poupée qui le poursuivait toujours. D’une main il renversa quelques poubelles pour tenter de la ralentir mais ne prit pas la peine de vérifier le succès de cette opération.

Il quittait les ruelles pour tenter de se rapprocher d’une des artères principales, espérant y trouver des policiers, ou n’importe qui plus efficace qu’un hybride serpent liane et un hybride hamster -il ne connaissait pas la race de la boule de poil qu’il transportait. Mais la populace avait déserté les rues, à croire que même les poulets n’osaient pointer le bout de leur nez à cause de la pluie qui s’abattait désormais sur la ville. Accélérant le pas, sa respiration se faisant haletante, Serguei allait avoir du mal à garder le rythme et cela malgré l’adrénaline. Ses poumons étaient en feu, sa vision se troublait un peu. Il détalait au hasard, il n’était plus les rues principales. Il se sentait un peu désespéré. Lorsqu’il entendit un sifflement se diriger vers lui, Serguei se pencha en avant en fermant les yeux. Une sorte de pic s’enfonça dans une vitrine juste à côté de lui. Il lâcha un juron et tenta d’accélérer malgré ses muscles qui se faisaient douloureux. Il n’arrêtait pas s’arrêter car il ne sentirait plus jamais rien après.

A croire que c’était que lorsqu’on se retrouvait vraiment devant un danger mortel, devant la mort elle même que les gens comprenaient qu’ils tenaient à la vie. Ce jour là avec Nyx, aujourd’hui avec le terrien… Le reptile comprenait qu’il ne voulait pas disparaître et cela malgré ses pensées morbides d’un peu plus tôt. Il pressa la petite créature contre son coeur battant à tout rompre. Le petit hybride, encore plus petit que lui l’avait sauvé. Il n’allait pas l’abandonner. Et c’est sur cette pensée que l’ancien host dérapa, une flaque d’eau traîtresse, le fit glisser sur un mètre, lui donnant quelques éraflures. Le noiraud grogna, son poignet était douloureux. Soudainement inquiet, il baissa les yeux vers le danseur pour voir si le mammifère était sain et sauf. Sa chute ne l’avait pas écrasé. Il rampa vers la petite boule qui avait roulé un peu plus quand un bruit se fit entendre derrière eux. La marionnette était là, et sa tête basculait de droite à gauche, produisant un grincement énervant. Pourquoi ne courrait-elle plus? Il n’en savait rien. Peut être était ce moins excitant d’abattre une proie à terre. La main de porcelaine attrapa un pic dans ce qui devait être une poche et le pointa sur eux. Le serpent siffla furieusement, alors que ses yeux cherchaient un moyen de sortir. Il entendit un grondement, un pas plus lourd. Le maître de la marionnette n’était pas loin.

L’ombre se releva, attrapa le polatouche et avança à nouveau, ignorant ses poumons et ses membres endoloris. Il devait trouver une solution n’importe quoi ! Il tourna à nouveau et se retrouva face à une impasse. Ils étaient bloqués. “MERDE ! NON!” Il sentait les larmes abonder dans ses yeux verts. “NON ! NON!” Il tourna sur lui même et avança jusqu’au fond de la ruelle en voyant l’ombre du terrien et de sa poupée se rapprocher. Il eut un petit rire nerveux quand son regard capta la porte sur le côté, celle ci était close mais était abîmée. Il y avait un trou, de quoi donner un échappatoire à son compagnon d’infortune. Et a serpent pas trop imposant. Il posa le rongeur devant, le poussant à entrer, avant de lui revêtir sa forme animale pour le rejoindre vers leur sortie de secours.



Code by Joy
[MISSION] Ca commence bien ! |Ft Keyran
Ombre
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 22/02/2017

Description
Avatar: Yuri Katsuki
Pouvoir/Hybridité: Polatouche de Sybérie
Âge: 24 ans
Mar 7 Nov - 2:41
Son mode ninja super héros n'avait duré que quelques minutes et il l'abandonnait en mode YATTAAA j'me barre alors que le polatouche planait vers l'autre mec. S'il avait pu hurler, Keyran l'aurait fait, mais tout ce qu'on pu entendre fut un faible couinement alors qu'il allait s'écraser sur le visage de l'homme et qu'il sentait une main se refermer sur lui, ses petites griffes s'enfonçant dans ce qui était le plus près, terrorisé. À en croire les mouvements de l'autre... celui-ci s'était mit à courir, ce qui était une très bonne chose vu la vitesse à laquelle la créature monstrueuse s'était remise de ses émotions pour envoyer sa marionnette diabolique à leur poursuite. Coincé dans la main chaude et pleine de sueur de l'autre, Keyra se surpris à se demander ce qui lui était passé par la tête... il n'avait jamais demander à revenir à la vie, mais de là à se jeter entre un terrien en furie et un total inconnu... fallait être carrément suicidaire quoi !

Son petit coeur battait à tout rompre dans sa poitrine et lui donnait une envie de vomir certaine tant il était nerveux. Sa vie était carrément entre les mains de cet homme, sans mauvais jeu de mot. Il aurait aimer faire plus, mais ce n'était pas le moment de se ramener en humain à poils en pleine rue... puis qu'est ce qu'il aurait pu faire de plus de toute façon ?! Respirant nerveusement l'air, le petit mamifère enfouie son museau dans la main qui le tenait et frotta son petit front contre le tissus qui se présentait à lui. Il avait bouger, il avait perdu un peu a notion des choses, mais il avait bougé, pressé contre la poitrine de l'homme. Il pouvait sentir son coeur battre à tout rompre, à l'unission avec le sien. Terrorisé, la petite chose tremblait dans la main de l'autre hybride, il avait tellement peur qu'il n'allignait plus aucunes pensées cohérentes et qu'il était persuadé qu'il allait faire sur lui.

Heureusement... ou malheureusement ? Keyran fut sortit de ses pensées alors qu'il était projetté en l'air sans comprendre ce qu'il se passait. Le choc avec le sol fut... terriblement douloureux et il fut totalement sonné par le choc. Il ne savait plus ou il était, il ne savait plus ce qu'il se passait, il... Un bruit désagréable se fit entendre et le ramena instantanément sur Ariesten, une dose d'adrénaline propulsée dans ses veines alors qu'il ouvrait les yeux sur cette damnée marionette qui se tenait BEAUCOUP trop près d'eux à son goût. Puis ce fut la fin, l'horreur, la grande finale ! Le marionetiste... le...le monstre, le TERRIEN, il était là, il arrivait... ses pas faisaient trembler le sol sous Keyran qui paniquait de plus en plus alors qu'il se faisait saisir de nouveau par l'autre homme qui semblait être en un seul morceaux. Mais pourquoi celui-ci ne s'était pas remit à courir ? Qu'est-ce qu'il attendait ?! Un rire nerveux accompagna les pas lourds du monstre. Ils étaient cuits. Cherchant a voir autour, Keyran gigota dans la main qui le tenait, mais ne fut pas assez rapide pour voir ce qui se passait. Il se retrouvait sur le sol, face à un trou. Jamais dans sa vie un trou ne fut si SALVATEUR et le petit rongeur s'y engouffra rapidement avant de s'arrêter et de figer, mais qu'allait faire l'autre ?! Puis comme s'il avait entendu sa question silencieuse, un serpent passa par le trou pour le rejoindre, lui faisant faire un bon par la même occasion. Il espérait vraiment ce que soit l'autre mec et non un vrai serpent qui se serait trouvé la totalement pas hasard et qui serait prêt à le bouffer tout rond. N'attendant pas que l'autre bouge, Keyran s'éloigna de la porte le plus rapidement possible et grimpa sur un piller histoire de se donner de la hauteur pour trouver une autre sortie que cette porte trouée qui, il le sentait, serait enfoncée sous peu par cet être monstrueux et sa poupée.
[MISSION] Ca commence bien ! |Ft Keyran
Ombre
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 03/05/2017

Description
Avatar: Stefan Drahos (Sirwendigo)
Pouvoir/Hybridité: Serpent liane
Âge: 28 ans
Sam 11 Nov - 4:47

FAITES D'OR ET D'ARGENT


Feat Keyran







Quittant sa forme humaine, le monde lui semblait désormais beaucoup plus grand et le contexte tout aussi peu rassurant. Tes iris horizontales se fixèrent sur la silhouette émergente de la poupée. La tête de celle-ci se tourna vers lui et s’il avait été encore humain, il aurait entendu un sombre craquement. Il goûta l’air, siffla un peu et fonça sur le trou puisque le polatouche s’était enfin réfugié derrière la porte. Pas que celle ci tiendrait longtemps face à la carrure du terrien. Le serpent ne pouvait s’empêcher de se demander comment faisait le monstre pour se déplacer si vite avec un corps aussi immense et surtout aussi bancale. Celui-ci démontrait une certaine agilité de ses doigts en contrôlant la marionnette mais ça n’expliquait pas ses déplacements rapides! Ou le fait que la fille de porcelaine bouge aussi. Cela devait être le don du vieux.

Son corps glissa rapidement, passant par le trou de souris pour tomber sur son compagnon d’infortune. Le petit être à fourrure ne semblait pas bien, paniqué même. Avait-il été inquiet pour lui? En même temps le plus petit ne pouvait pas savoir qu’il était aussi un hybride, surtout un hybride assez fin pour le suivre. Il darda encore sa langue et siffla doucement. Sergueï remercia le ciel d’avoir assez de contrôle sur lui, car le mammifère aurait pu faire un parfait repas pour son côté animal. Et cela même s’il préférait largement s’attaquer aux oiseaux. La petite boule de poils fila sans attendre, grimpant dans les hauteurs sans se retourner. Cherchait-il une cachette? Ou un moyen de les fuir? Il ne savait pas ce qui était le mieux entre les deux choix. Ils étaient assez petits pour rester ici, mais rien ne garantissait qu’ils n’allaient pas tout saccager ou qu’ils avaient les capacités de les trouver. Le serpent liane suivit le rongeur, s’enroulant autours d’un pilier proche. Et alors qu’il atteignait le haut, les coups sur la porte commencèrent. Ce ne fut pas le bruit qui l’alerta, puisqu’il était sourd sous cette forme, mais les vibrations et la poussière qui fut soulevée.

Le serpent quitta le piler, son corps s’étendant comme s’il bondissait pour tomber sur le haut d’une étagère bien encombrée. Il se faufila entre les caisses et disparut à la vue d’un regard extérieur. Tapis dans l’ombre, il recroquevilla son corps sur lui même pour observer le passage qui donnait sur la fameuse porte qui les séparait du terrien et de sa poupée. Le reptile se tenait prêt. A s’échapper, à attaquer, à se défendre… SOn corps était tendu à l’extrême. Ses yeux focalisés sur la porte. Sa langue goûtait l’air pour l’aider à analyser la situation. Et les chasseurs entrèrent enfin, leur bouclier avait cédé. Le serpent avait perdu de vu l’autre hybride, même s’il le sentait toujours présent. Il espérait que tout irait bien pour eux d’eux. Il ne le connaissait pas, mais ce gars l’avait aidé. Lui aussi par la suite. Il ne savait même pas son nom, mais il y avait quand même un lien entre eux désormais. Ils s’étaient sauvés mutuellement la vie, il ne fallait pas gâcher ça.

La poupée avançait, elle semblait humaine dans sa démarche, bien que quelque chose clochait, même si à l’instant n’aurait su dire quoi. Il se demandait si le marionnettiste arrivait à voir à travers les yeux de son jouet ou s’il s’amusait juste à les faire angoisser. Dans tous les cas il n’espérait pas que la chose le repère. Posant sa tête sur la surface place, il se sentit moins exposé. Il était bien caché ainsi. Du moins le croyait-il. Le terrien ne suivait pas la poupée dans son couloir, mais il était bien là. L’odeur du sang, de la crasse et d’autres envahissait ses papilles à chaque instant. Puis, il eut un grand fracas qui fit voler quelques papiers et détritus. Le vent que cela avait provoqué fit se tourner le serpent.




Code by Joy
[MISSION] Ca commence bien ! |Ft Keyran
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission] Delta Force
» [Mission] Enquête d'opinion pour Ezra Plume
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Ville :: Rues & Ruelles-
Sauter vers: