AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Deux bêtes à l'aube d'une forêt (Feat Maël Weidmann)
Terrien
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 23/06/2017

Description
Avatar: Xayah - League Of Legend
Pouvoir/Hybridité: Corbeau
Âge: 25 ans
Mar 5 Déc - 19:07

ft. Ahléa

ft. Maël Weidmann

「Deux bêtes à l'aube d'une forêt」
Un léger rayon solaire vint caresser les plumes ébènes d'une jeune créature paresseusement allongée dans l'herbe. Ce dernier, venant finalement lui effleurer le visage, semble la faire réagir et elle s'étire  avec un manque clair d’entrain.

Les yeux encore lourd de fatigue, Ahléa regarde l'aube pointé le bout de son nez, la lumière dessinant de lourde forme sombre autour d'elle. S'adossant au grand chêne qu'elle avait usé comme oreiller, la terrienne émerge peu à peu de sa torpeur. Elle repensait à la nuit qu'elle venait d'avoir.
Cette dernière avait été courte entre les animaux que comptait son territoire mais aussi à cause de nombreux pas humains. Elle n'étais pas sûr du pourquoi de leur présence mais les cris de détresse animal qu'elle avait entendu lui avait au moins confirmé qu'ils n'étaient point là pour profiter de la beauté du ciel nocturne.

Son ventre se mit à doucement gargouiller, la taraudant d'une douleur lancinante alors que son esprit était toujours brumeux. La fatigue était forte mais, pour Ahléa, la faim était toujours supérieur.

Elle déplia lourdement son corps avant de se relever avec difficulté. Avisant là où elle était, elle se dirigea vers le point d'eau le plus proche. La créature ne trouva aucun résultat de chasse sur sa route, les humains ayant très certainement emporté leur trophée avec eux, ni d'être vivant dont elle aurait pu se sustenter.
Sa main attrapa nonchalamment certaines baies qu'elle savait comestible et qu'elle engouffra entre ses lèvres fines sans trop y penser. Elle avait une cruelle envie de viande ce matin mais elle commençait à douter de sa capacité à en trouver....

- Humain Maudit ! Jura-t'elle avec hargne. Elle était profondément agacé que ces êtres ait souillés son territoire mais, en même temps, elle rageait sur son incapacité à le défendre efficacement.

Le bruit stagnant d'eau lui assura qu'elle avait pris la bonne route mais elle ne captait aucun bruit vivant proche malgré ses grandes oreilles. Elle lacha un sifflement ampli de fureur qui résonna autour d'elle, répercuté en écho parmi le silence des arbres alentour.

L'hybride s'agenouilla devant l'eau, y plongea ses deux mains avant de s'éclabousser avec force. Les idées plus clair, elle plongea ses serres dans l'eau pour y goûter la température. Le liquide était frais, voir glacial, mais elle s'en contenterai : un bon bain bien froid réveille les muscles après tout.

Elle retira sa tunique en cuir, la déposant sans douceur là où elle était posé auparavant avant de s'immerger jusqu'à la taille. Sa peau nue trembla un grand coup sous le coup de froid mais elle serra juste les dents. Elle pliait déjà devant les humains, elle refusait de plier devant la nature !

Après une grande inspiration, elle plongea son corps entier dans les profondeurs de la mare. Le froid fut un vrai coup de fouet pour tout ses muscles, l'agressant de picotement sur chaque parcelle de peau que son corps contenait. Elle ne resta même pas cinq seconde dans ce lieu terrible, et jaillit de l'eau en éclaboussant toute la zone d'un battement de son aile unique.

Elle était parfaitement réveillé maintenant et, alors qu'elle s'approchait du bord, ses oreilles tiquèrent sur un bruit de craquement non loin. Alerte, Ahléa se mit à fixer les lieux alentour avant de lancer un avertissement :

- Si toi être humain, alors toi passer chemin ou moi, Ahléa, tuer toi !
Deux bêtes à l'aube d'une forêt (Feat Maël Weidmann)
Dérivé
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 19

Description
Avatar: Kirua Zoldyck - Hunter x Hunter
Pouvoir/Hybridité: Arts d'assassinats/Loup blanc
Âge: 12 ans
Jeu 7 Déc - 19:55

Deux bêtes à l'aube d'une forêt

ahléa & maël

Ces moments passer seul dans l'immensité de ces hectares lui rappelait ses souvenirs qui gravirent, chaque pas remémoraient son enfance, ses pensées hantées sont cerveau mais ils étaient tous pour la plupart vagues et flous. Cette forte impression d'avoir oublié une moitié d'entre eux, les images se brouiller une à une comme l'effet d'une vieille cassette dans ses bandes emmêlées, tentant à bout de s'en rappelez lui donner un mal de crâne.

Incertain il préféra pensée à autre chose en se contentant d'une marche sourde, ses pas étaient silencieux comme la marche d'un assassin parce que malgré le chant des oiseaux qui embrassait l'atmosphère paisible, le danger pouvait intervenir à n'importe quel instant.
Ce qui fait de lui une cible parfaitement discrète et insaisissable tel un chat dans une démarche assourdie, ses iris semblables à celle d'un félin, épier les alentours remplit de verdure.
Le petit garçon resta de marbre, la situation n'a pas changer elle était la même, cependant son esprit était toujours autant embrouillé par les vagues images qui le tourmentaient.
Mais la curiosité n'est pas ce qui l'arrangeait le plus, main dans les poches comme à sa mauvaise habitude, le regard balayant les environs, Maël marché paraissant le plus citoyen que possible et ceux malgré le poids lourd sur ses épaules.

Le lieu en lui-même était d'une beauté indescriptible, un vert scintillant de mille feux, les faisceaux lumineux de notre étoile arrivaient à peine à se discerner parmi la lumière éblouissant le paysage, accompagnant d'une rive coupant l'allée menant à un autre endroit beaucoup plus vaste, ce fleuve semble emmener bien loin, dans un autre lieu dont il ignorait. Le chemin était à peine visible dû à la végétation dominante mais il ne se souciait pas de perdre son trajet, il avait confiance en lui en ce qui concerne son sens de l'orientation.

Le garçon à la chevelure argentée continuant sa démarche, perçois une présence humaine non loin de lui, cette entité qu'il distingue au loin contenait une énergie, pas maléfique mais plutôt bienveillante, il ou elle semblait être un adversaire faible mais son pouvoir sommeiller en lui c'était certain. Cependant, il se demande où est-ce qu'elle se trouvait parmi ces milliers d'arbres disposer l'un à côté de l'autre.
Fluctuant dans ses pensées, il arriva face à une immense rivière où l'eau rayonner sous les rayons du soleil, l'eau valse à chaque mouvement que l'individu produit mais, ses propres joues prirent une teinte rosée. La gêne envahit son visage pâle, il venait de voir sous ses yeux le corps d'une femme mise à nu tremper.
Extrêmement embarrasser, Maël se faufile derrière un arbre, mais l'étrangère avait malheureusement entendu ses pas alors qu'il se faisait invisible dans sa démarche, ce fut un échec.
Ses menaces le laissèrent indifférent, mais il fallait lui laisser un peu de temps pour se remettre de cette scène, et il ne compte pas regarder de nouveau.

Hoy !... Tu n'es pas toute seule ici, tu pourrait faire ça ailleurs !.. Baka !



Étant lui-même SDF, il pèse ses mots car s'il faut cet inconnu était tout autant dans la même merde que lui, sans abri, c'est dans ces dernières paroles qu'il resta toujours cacher derrière ce tronc en attendant une réponse de sa part.

DEV NERD GIRL

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» Une bataille à l'aube...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Alentours :: La Forêt-
Sauter vers: