Partners in crime [Mirko :<]
avatar
A terminé sa fiche rapidement
51
01/11/2017
achievements
Humain à don
Ach. 1 : A terminé sa fiche rapidement
Messages : 51

Date d'inscription : 01/11/2017

Ven 5 Jan - 22:22


Je me rouille, je m'encrasse. Il est temps que je reprenne du service dans ce que je fais le mieux : récolter les plus belles oeuvres de l'île pour le plaisir de mes yeux. Et ce soir, à mes côtés, c'est un collègue mafieux qui m'accompagne. Mirko, un gars mystérieux qui est sorti d'on ne sait où. Je le soupçonne d'être une ombre mais qu'est-ce que ça peut faire après tout, qu'il soit déjà mort une fois ?

Dans ce genre d'escapade, j'ai toujours une boule au ventre. Boule d'excitation et d'inquiétude mêlée. Si jamais je me faisais attraper la main dans le sac ? Zora Maloran, flic le jour, voleuse la nuit. Au moins je ferais la une des journaux, ça c'est certain mais j'aimerais tout de même continuer de vivre sous le soleil plutôt que derrière des barreaux. Et mon père et Rose pourraient bien tenter de me protéger, j'ignore s'ils y arriveraient. Mais la sensation grisante d'être blanche et noire à la fois, ce sentiment d'incertitude quand je me prépare à frapper est le meilleur au monde. C'est l'adrénaline qui m'envahit, comme ce soir. J'ai repéré un tableau d'une incroyable beauté, une fois, chez un bourge, alors que j'y faisais une ronde, je n'étais que de la bleusaille à cette époque.

Mon habit est simple, dans cette fraîche nuit : un col roulé noir, un pantalon noir et une cagoule de la même couleur qui recouvre mon visage et surtout mes longs cheveux blancs, bien trop reconnaissables si je les laisse à l'air libre. J'ai conseillé à Mirko d'en faire de même mais il connaît la chanson, lui aussi. La discrétion est le maître mot. Nous guettons le grand portail d'entrée depuis quelques temps déjà, dans un silence de mort : je sais que nous n'entrerons pas par ici mais il est important de surveiller les allées et venues de l'entrée principale.

« Heureusement que j'ai pas envie de faire pipi, on serait mal barrés… » je lâche alors dans un murmure.

Un long moment passe et je décide qu'il est temps de bouger.

« J'espère que t'as le coeur bien accroché parce qu'on passe pas par un tunnel de mijaurée. »

En effet, le passage que j'ai trouvé en faisant mon repérage passait par les escaliers du Paradis, puis l'autoroute vers l'Enfer en passant par… Les égouts. Le romantisme est mort, définitivement. J'y emmène Mirko et l'invite à me suivre dans un splish splosh dégoûtant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
144
05/02/2017
22
achievements
Ombre
Ach. 1 :
Messages : 144

Date d'inscription : 05/02/2017

Age : 22

Mer 10 Jan - 19:38


Partners in crime



La nuit était tombée et Mirko était déjà prêt depuis déjà très longtemps. Il en avait marre des petits deals, des petites arnaques et autre tour de passe passe qui ne lui rapportait finalement pas grand chose. Il lui fallait taper un grand coup pour être tranquille un bon moment. Il s'était préparé mentalement et physiquement durant toute la sainte journée. Il avait bien mangé, bien bu et aucun problème extérieur ne pourrait le déranger. Il ne s'était guère intéressé à ce que voulait voler Zora. Un tableau paraissait-il. Mirko avait pour but de voler un maximum d'objets de valeurs dans l'immense maison qu'il s'apprêtait à visiter. Sans oublier de demander de l'argent à son partenaire, bien évidemment.
Il erra ainsi une partie de la nuit, ne mettant pas de tenue particulière. Il portait un simple pantalon noir, une veste de la même couleur, un petit sac en bandoulière et son éternelle casquette plate qu'il affectionnait plus que tout. Mais il garda néanmoins dans sa poche intérieure, ses cigarettes, sa flasque d'alcool, un couteau et un briquet. Lentement, il prit la route vers le domaine où ils s'étaient donnés rendez-vous, Zora et lui.

~ Aller .. Aujourd'hui, j'ramasse de la maille à la pelle ~

Se dit-il un sourire enfantin sur les lèvres qu'il garda le long de la route, jusqu'à sa rencontre avec son partenaire de crime. Il salua la jeune femme en tirant sur sa casquette, baissant la tête par la même occasion. Il releva son regard pour fixer les yeux de la policière. La cagoule qu'elle portait lui arracha un rire étouffé. Il fixa la grille un moment, se disant qu'il pouvait passer. Mais à quoi servait-il de passer seul ? Il n'était pas sûr d'ouvrir la porte une fois passé de l'autre côté, il haussa les épaules et se contenta de suivre Zora vers les égouts. Il soupira lorsque les odeurs remontèrent jusqu'à ses narines, tandis qu'il vit la fille aux cheveux d'argent -qui étaient cachés- emprunter le chemin.

" T'façon .. Pas le choix, hein ? "

Il plongea sa main dans sa poche intérieur pour y sortir sa bouteille d'alcool. Il engloutit quelques gorgées de ce précieux liquide avant de remettre cette dernière au fond de sa poche. Aussitôt, il sorti de sa veste une cigarette qu'il s'empressa d'allumer. Fumer ce ramassis de nicotine et autres joyeusetés mortelles pourrait masquer cette ignoble odeur qui sortait des égouts.

" Tcheh .. Ca me dégoûte même de fumer .. Faudrait que j'arrête un de ces jours. " susurra t'il entre ses dents. Il suivait Zora de quelques pas derrière, insultant tout ce qu'il passait devant son regard : des détritus, des murs, de l'eau, un rat, un cadavre .. A la vue du corps non vie de l'humain -Qu'on ne pouvait même pas différencier le sexe, tellement décomposé et gonflé par l'eau- il détourna le regard aussitôt, se couvrant le nez. Qu'est ce qu'il faisait là ? Personne ne le savait. Peut être que la maison qu'il allait volé trempait dans quelques choses de louches, ou alors un pauvre abruti est venu mourir ici ..

Finalement, ils arrivèrent près d'une échelle. De fines particules de lumière qui venait de la Lune venaient éclairer l'accès. Comme si ils étaient destinés à monter à l’échelle pour y sortir. Sans aucun doute, ça devait être la sortie.

" Bon .. J'monte, je t'avertis de quoi que ce soit dès que je suis en haut. "

Sans attendre une réponse, il emprunta l'échelle qu'il gravit rapidement. Une fois arrivé en haut, il passa son bras gauche autour d'une des marches. Puis, en s'appuyant sur ses jambes, il poussa aussi fort qu'il put pour ôter la grille qui bloquait la sortie. Il monta les derniers échelons et prit une grande respiration une fois à l'air libre. Il n'avait jamais été aussi heureux d'être à l'extérieur, même s'il commençait à s'habituer à l'odeur nauséabond des égouts. Sans attendre, il jeta son regard partout autour de lui. Le chemin qu'ils avaient emprunté les conduit à un petit chemin entouré de haies, juste derrière la propriété. Aucun bruit ne venait jusqu'à ses oreilles, juste le vent et certains animaux nocturnes. Il se pencha vers le trou et fit signe à Zora.

" C'est bon, monte ! "




© Eris pour Ariesten
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partners in crime [Mirko :<]
Page 1 sur 1

Sauter vers: