A Day Outside
avatar
125
27/01/2017
26
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 125

Date d'inscription : 27/01/2017

Age : 26

Mer 24 Jan - 21:04


détails
How Strange
Not used to this
ft. Klyde
Ʃkaemp はは ™️


Sous la pression des commandes et les recommandations de Lahyton, Flonne s’était autorisé une journée de congé en cette journée ensoleillée qui offrait un redoux de température et un semblant de beau temps. Tellement peu habituée à ce genre de situation, la couturière s’était réveillée tôt et avait commencé sa routine par un bon café bien fort, au grain corsé avec une note chocolatée : le truc pour réveiller un ours endormis. Ou une Flonne grognonne. Se réveillant peu à peu avec l’arôme du café, la jeune femme se dirigea vers la salle de bain pour se couler un bon bain chaud histoire de relaxer avant de commencer sa journée pendant laquelle et n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire de sa peau et de ses dix doigts, mais elle verrait plus tard, au pire. Se défaisant de son peignoir de satin, la jeune femme s’approcha du bain qui se remplissait et se saisit de sa bouteille de mousse pour le bain, en laissant couler une bonne quantité dans l’eau chaude. Il ne manquait plus que… les chandelles et elle aurait l’impression d’être dans un spa de grand luxe… elle ricana à cette idée et laissa tomber les chandelles pour glisser son pied dans l’eau avant de se tenir debout dans le bain et de se laisser choir gracieusement dans l’eau mousseuse, le parfum du bain moussant l’enveloppant. C’était presque jouissif.

Après un moment de relaxation pur, l’humeur de la belle s’était grandement amélioré et elle fut prise d’une envie de sortie prenante. À quel endroit irait-elle, aucune idée, elle devait d’abord se vêtir, elle y penserait sur le chemin probablement. Parée d’une petite robe, d’une paire de bas collants et de bas réchauds, elle enfila ses bottes et son manteau, passa un foulard et un bonnet puis mit ses clés et son portefeuille dans son sac à main avant de prendre ses mitaines. Elle était prête à affronter l’extérieur ! Puis elle mit le pied dehors et se demanda pourquoi elle avait fait ce choix, mais se força à quitter son nid, verrouillant derrière elle.

Passant par son café favoris, la jeune femme se pris un assortiment de viennoiseries maisons accompagné d’un latté et se dirigea vers la promenade des passants ou se trouvait la patinoire temporaire le temps que la température le permette. Peut être irait-elle faire un tour sur la glace une fois son petit déjeuné engouffré, en attendant, elle se posa sur un banc pour savourer son repas, croquant dans un croissant en observant les gens qui passaient.

Please Hurt Me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achievements
Invité
Jeu 8 Fév - 1:50


Strange encounter
Travail, travail, encore du travail et toujours du travail, ces derniers temps, je ne faisais que bosser et négligeais ma propre personne. Je devais faire une pause, ou alors qui sait si je ne péterais pas un câble. Ainsi donc, m’étant rendu compte du petit “ souci “, je pris la décision de prendre congé plus tôt que prévu, j’en avais le droit après tout. De ce fait, quand le service se calma grandement, je ne pris pas plus de deux secondes pour poser un dernier verre et m’adresser à la personne qu’on pourrais qualifier de “ second “.

“ Je m’en vais, je reviendrais demain. Hésite pas à prendre un gars en plus si les choses accélèrent. “

Une fois les ordres donnés, je ne perdis pas plus de temps. Me changeant, je retournais chez moi pour me changer les idées. Comme toujours, j’étais seul chez moi, après tout ce n’est pas comme si je l’avais remplacer... Ce “ manque “ que je n’arrivais pas à expliquer. Loin de savoir la vérité, je me contentais de vivre avec cette drôle de sensation encore et toujours.
Première chose que je faisais une fois chez moi ? Me doucher. Après le travail, c’est un rituel... Pas question de sortir ou quoi que ce soit après avoir travailler. Je pris bien mon temps aimant sentir l’eau couler sur ma peau, s’était comme une purification à chaque fois. Le liquide qui hydrate ma peau puis les produits divers qui parfument cette dernière. Aaaaaah... Quel plaisir. Me lavant bien les cheveux, je ressortis tout propre et en sentant bon. Me rhabillant tranquillement, je vins à me faire un café avant de réfléchir à quoi faire tout en le buvant.

Lisant quelques truc qui trainaient dans mon salon, je ne trouvais pas d’idée géniale. Et zut... Moi qui me suis barré plus tôt que prévu, allais-je m’ennuyer ? Impossible... Refusant cela, je vins à m’habiller chaudement en mettant une écharpe et un haut chaud pour ne pas choper la crève en sortant. Ni une ni deux, je m’échappais de chez moi pour alors me mettre à me balader sans réelle destination. Observant les alentours, l’environnement et les gens, mes pas me guidèrent vers un petit parc qui semble sympathique.

Soufflant un peu, je me laissais bercer par les alentours. Le bruit de la nature, ou la simple sensation de froid mordant ma peau, j’étais clairement vivant me disais-je. Alors pourquoi ais-je l’impression d’avoir oublier quelque chose ? Pourquoi ais-je l’impression qu’une part de moi est mort d’une façon ou d’une autre ? Secouant la tête pour ne pas me laisser griser par cette sensation qui me hante, j’allais m’asseoir proche d’une personne. Allant m’asseoir sur le banc donc, je restais silencieux. L’heure tourne, mais rien ne me vient à l’esprit. Que faire hein ? Tapotant du pied sur le sol, je vins à soupirer et bien me mettre sur le banc. Si seulement le divin pouvait m’aider.
Cherchant dans une poche un de mes clopes, je me rendis compte que j’avais oublier mon paquet. Zut alors... Détournant le regard vers ma voisine, je vis une chevelure azurée. Admirant celle-ci un bref instant, je me perdis dans cette couleur pour le moins originale. Pour dire vrai, je devais avouer que ça lui va bien, mais passons. Me raclant la gorge, je cherchais à attirer son attention avant de laisser ma voix se faire entendre.

“ Excusez moi... Auriez-vous une cigarette ? “

Attendant une réponse, je me frottais la nuque en douceur. La belle semblait sympathique à vue de nez, bien que le bleu pouvait faire penser à une couleur glacial de temps à autre. Attendant de voir ce qui allait se passer, je détournais mon attention vers des passants plutôt étranges. En effet, un groupe de garçon jeunes reluquaient cette demoiselle comme s’ils prévoyaient de faire quelque chose. Revenant à elle, je vins alors à réitérer ma demande;

“ Juste une, s’il vous plait ? “

Je me mis à chercher son regard.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
avatar
125
27/01/2017
26
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 125

Date d'inscription : 27/01/2017

Age : 26

Lun 12 Fév - 1:48


détails
How Strange
Not used to this
ft. Klyde
Ʃkaemp はは ™️


La quiétude de la belle dura un bon moment, mais sa bulle se vit éclatée par une jeune homme qui se posa près d’elle. Pourquoi de tous les bancs qui se trouvaient autour, avait-il spécialement choisit celui-ci ? Elle terminait sa viennoiserie et prenait une gorgée de latté qu’un silence étrange s’installait accompagné d’une espèce de tension palpable. Flonne sentait qu’on l’observait et n’aimait guère cette impression et ce sentiment étrange qui l’envahissait et lui laissait froid dans le dos. Un peu nerveuse, la jeune femme pris une nouvelle gorgée de latté. Elle finirait sa boisson chaude, sa dernière viennoiserie puis partirait. Rien ne se serait passé, tout ceci ne serait qu’un souvenir étrange qui disparaîtrait rapidement. Mais il fallut que l’autre ouvre la bouche et brise ce silence malaisant.

Une cigarette ? Flonne avait la tête d’une bonne femme à traîner des clopes sur elle peut être ? Il ne voyait pas ce con qu’elle ne portait que des vêtements raffinés qui retiendraient l’odeur de la cigarette ?! Mais quel con ! Puis c’est un nouveau frisson de malaise qui la pris et la força à tourner le regard vers un groupe de garçon qui la regardaient avec un petit sourire en coin. Encore ces voyous… Ce n’était pas la première fois qu’elle les voyait, ces petits cons étaient venus tenter de faire du grabuge devant sa boutique, mais elle les avait surpris et avait menacé d’appeler la police et ils étaient partis après avoir lancé quelques blagues salaces. Le lendemain Flonne avait fait installer des caméras de surveillance à l’avant de la boutique, chose qu’elle avait bien trop tarder à faire. L’autre avait rouvert sa trappe et elle sentait son regard cuisant sur sa nuque, préférant cet inconnu à la bande de voyou, la jeune femme se tourna vers celui-ci avec un faux sourire, la nervosité la gagnant.

- Je… non pardon je ne fume pas… il ne reste un petit croissant par contre…

Elle échappa un soupire, la gorge et l’estomac noués, elle n’avait plus aucune envie de manger, elle voulait juste s’éloigner du groupe de jeunes et rapidement. Sur ses gardes, elle tendit le sac qui contenait le croissant à l’inconnu.

- Pardon je vais… devoir y aller…

Elle s’inclina un peu puis jeta un nouveau regard nerveux vers le groupe qui la regardait toujours en souriant de façon malveillante. Flonne glissa sa main libre dans son sac à main, mettant les doigts sur ses ciseaux à couture, histoire d’avoir de quoi se défendre en cas d’urgence.


Please Hurt Me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achievements
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
A Day Outside
Page 1 sur 1

Sauter vers: