Tempête et peur. [Stelian]
avatar
32
20/12/2017
achievements
Gardien sagittaire
Ach. 1 :
Messages : 32

Date d'inscription : 20/12/2017

Lun 12 Fév - 22:14




Gronde l'orage, gronde.

Tout était chaotique sous la couverture de la nuit. Les éléments se déchaînaient et semblaient vouloir happer Enasalin entre leurs griffes acérées. La gardienne n'osait même pas se déplacer comme à son habitude, à quelques centimètres du sol, tant elle avait peur d'être emportée par le vent qui lui hurlait dans les oreilles. Jamais elle n'avait vu pareil phénomène. Etait-ce Ying ou un des Gardiens qui étaient en colère ? Il n'y avait quasiment personne dans les rues, sauf les quelques malchanceux qui, comme elle, s'étaient fait piégés. Tous étaient comme elle : pliés en deux à braver les bourrasques qui venaient violemment leur claquer le visage, engoncés dans des capes ou des vêtements contre le froid. Mais Enasalin n'avait qu'un pauvre bout de tissu qu'elle avait réussi à voler et dans lequel elle était drapée, tentant de contrer tant bien que mal ce qui s'abattait sur elle.

Jusque là, malgré les conseils de certains habitants au grand coeur, la gardienne avait évité cette bâtisse qu'on lui indiquait souvent, parce qu'elle n'avait pas d'argent ni de toit. Elle aimait le temple de son Père ou celui de Ying, même si la pierre n'était que peu confortable au moins elle connaissait les lieux. Mais ces gentilles personnes… Tous n'avaient eu de cesse de donner un nom. "Stelian Sartorius". Selon eux, c'était un homme qui recueillait beaucoup de monde de tous horizons et elle y trouverait un toit et de la nourriture, plutôt que de dormir dans la froideur et de se baigner dans un lac. Mais Enasalin aimait cette vie, elle n'avait pas besoin de plus. Elle était libre. Libre d'aller où elle voulait, de faire ce qu'elle souhaitait quand elle en avait envie. Chanter, dormir, se baigner dans un lac, voler jusqu'aux hautes cîmes de la forêt…

Mais ce soir-là, c'était différent. Elle était effrayée. Elle ne voulait ni ne pouvait rentrer à un des deux temples, trop éloignés de la ville. C'était bien trop dangereux selon elle et ces jaillissements de lumière suivis de détonations ne lui inspiraient que peu de confiance.

Comme si Yang en personne la poursuivait, Enasalin courut aussi vite que possible jusqu'à l'immense maison dont on lui avait si souvent parlé. Sous ses pieds nus, la pluie et les flaques voletaient en mille gouttes lui glaçant la peau mais pour rien au monde elle ne volerait. Il lui tardait d'avoir enfin un peu de chaleur. Et grâce à toutes les indications reçues auparavant, elle arriva bien vite à destination. Enfin !

Sans même chercher un heurtoir ou une sonnette, la Sagittaire frappa de toutes ses forces contre le bois de la porte. Quelqu'un détecterait sûrement l'urgence de la situation, du moins l'espérait-elle.

Ouvrez-moi s'il vous plaît ! J'ai froid et j'aimerais rentrer.

Logique, sinon elle ne frapperait pas à la porte comme une possédée. Et au cas où on ne comprenait pas derrière, là où il faisait chaud, elle hurla au travers de la porte.

Vite, vite, quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempête et peur. [Stelian]
Page 1 sur 1

Sauter vers: