[Mission] Choose your Character ♦ Nanami . T
avatar
11
11/02/2018
25
achievements
Hybride
Ach. 1 :
Messages : 11

Date d'inscription : 11/02/2018

Age : 25

Mar 13 Fév - 15:52


Choose your CharacterAmis du jour, bonjour ! Le soleil vient de se réveiller, la nuit fait place au jour, les oiseaux se réveillent pour accompagner le beau crépuscule matinal. Le vent froid de l’hiver gifle toutes les personnes qui ont dû se réveiller tôt pour aller bosser pendant que l’héroïne du jour est toujours en train de paresser sous la couette. 

J’étais en train de rêver alors que la douce lumière du soleil avait décidé de mon réveil prématuré. Un jour, je mettrais les rideaux avant de m’endormir, enfin, je dis ca, mais je les laisse sans doute parce que je sais que sinon je ne me réveillerais jamais avant l’après-midi. Enfin bon, réveillons nous et allons manger quelque chose.

Aujourd’hui, on est samedi et qui dit samedi dit week-end et qui dis week-end dit que je peux partir en exploration. C’est le seul jour ont ma paresse prend des vacances parce que ma motivation est à son maximum. Chaque week-end, je décide de visiter de nouveaux endroits et de nouveaux villages que je ne connais pas encore, à la recherche de rumeur. 
J’ai beau avoir aimé mon enfance tranquille, je ne vais pas vous mentir sur le fait que ne rien connaître des rumeurs et du monde qui nous entoure nous rend si …. Avide de curiosité comme moi. D’ailleurs, c’est bien pour ca que j’aime mon petit métier de couturière. On a le temps de discuter avec les gens, de savoir d’où il vient, ce qui se passe chez eux, les histoires de fantômes, les rumeurs sans queue ni tête. Au final, tout cela a fini par me passionner plus que je ne le pensais. Je me retrouve même déjà habiller après mon petit-déjeuner et équiper pour partir à l’aventure.

Aujourd’hui, j’ai décidé que j’allais aller dans le village a coté de la forêt, mon dernier client venait de là et m’avait vaguement parler d’une rumeur qui se transmettrait de génération en génération chez lui.
Je lui avais du coup dit que je passerais aujourd’hui le rendre visite pour connaître la suite de l’histoire. Et c’est donc comme cela que je me retrouve à errer dans les rues de la ville d’Ariesten, parce que je ne sais même pas où je suis ni où je vais.

Il est midi et je continue de marcher sans but précis, je sais juste que je m’approche de l’extérieur de la ville, mais la foret je ne la vois pas. Par contre le tabac au coin de la rue, celui-là oui, je le vois. Comment dire, j’avais l’impression de voir une oasis dans un désert. Pour une aventurière, c’est un peu bête de ne pas avoir de carte, je ne peux pas aller très loin sans carte, faudrait que je le comprenne… Cela me ressemble tellement peu d’être aussi aventurière… C’est peut-être pour cela, que mes parents me gardait enfermés du coup… Enfin, passons, nous profitons du coup du tabac pour faire une pause casse-croûte et aussi repérer ou on se trouve et ou doit aller. En fait, je viens de me rendre compte que j’aurais pu demander mon chemin au passant, au moins je ne me serais pas éloigné, non parce que du coup, je suis totalement à l’opposé… Parfois, je suis vraiment idiote, c’est incroyable. Idiote et abusivement timide... Un soupir s’échappe de mes lèvres alors que je me lève. Il est temps de repartir du coup… Mais avant on se ravitaille… Et maintenant qu’on a une carte, on ne va surtout pas le faire à pied comme maintenant. Il est l’heure de prendre le bus ! Je viens de voir qu’il y a justement un bus qui dépose justement pas loin du fameux petit village. Je dois encore faire une bonne trotte a pied, mais c’est déjà moins que ce que j’ai fait jusqu’à maintenant… Et puis, le bus, c’est la vie, nah.

On est reparti, maintenant qu’on sait où on va, on peut même chanter à tue-tête. Cela faisait longtemps que je n'avais pas profité de la belle vue du paysage a travers les vitres d’un bus. Parfois, c’est agréable de se faire conduire vers l’inconnue…. L'heure passe si vite en présence d'aussi magnifique paysage ... Bon, ce n'est pas tout ca, mais voilà, je suis arrivée. Enfin, je ne suis pas encore descendue, mais je sens que le bus s’approche de la forêt… Pour la simple et bonne raison qu’il fait de plus en plus froid… Heureusement que la nuit n'est pas encore tombée, comme ca, je peux me balader dans le petit village a la recherche de vêtement chaud et du fin mot de l’histoire de la rumeur.

Une fois dans le village, ce ne fut pas difficile de trouver mon client d’hier. Quand ils disent petit village, il ne rigole pas dis-donc. Il ma gentiment conduit au chaud chez lui. Je n'aurais pas pu dire non surtout quand il s’est même propose de m’héberger pour la nuit… Oui, parce que c’était l’avant-dernier bus que je venais de prendre. Enfin bref, une fois arrivée chez lui, il m'a présenté sa famille avant de s’installer au chaud au tour d’une bonne tasse de café. L'ambiance parfaite pour discuter de choses sérieuses.

Et maintenant viens le moment de me raconter la fameuse rumeur qui m'a fait marcher autant au point de traverser toute la ville. Vous aussi vous vous attendez a ce que se soit excitant non ? Ben moi, je m’attends surtout à ce que ça vaille la peine. Et c’est exactement le cas…. C’est assez effrayant comme histoire... Lorsque la nuit tombe, le vent porte les cris et plaintes d’une femme. Moi, je dis d’accord, mais je trouve ca un peu simpliste, c’est peut-être une femme qui sort la nuit pour aller pleurer dans la forêt ou bien tout simple le fantôme d’une femme qui arrive pas à passer de l’autre coté. Quoi que vue comme ca .... Finalement, j’ai bien envie de découvrir quelle ruse se cache sous cette rumeur. 

Après avoir fait part à mon client, de mon envie d’aller à la forêt ce soir même, il me fit visiter son village avant le dîner. Comment dire, si déjà dans le village, il fait froid, bah je préféré m’acheter d’autre couche de vêtement pour être au chaud… Ce n'est pas que je n'ai pas envie d’être malade… Mais je n'ai pas envie d’être malade. D’ailleurs, j’en ai même profité pour faire une petite heure de digestion après le repas, histoire de n'avoir aucun problème dans al forêt. Et heureusement que j'ai attendu, parce que ce n’est seulement maintenant que j’entends la voix.

Une voix plutôt faible et triste et je dirais même quelque peu envoûtante. Je m’habille, puis je souhaite une bonne soirée avant de me laisser conduire par cette voix malgré moi. Plus je m’enfonçais dans la forêt et plus j’avais l’impression qu’une entité mystique m’enlaçait et me poussait même vers la voix. Des frissons me parcouraient le corps, pas des frissons de froid ou de peur, mais plutôt comme si mon corps pouvait ressentir l’énergie vibrante dans cette forêt. 

J’entrapercevais une lumière au bout du chemin, la voix devait forcément venir de cette lumière... Du coup, je m’approchais le plus doucement que possible en regardant l’endroit d’où venait la voix. Pourtant, ce n’est pas à qui appartenait cette voix qui me choquait le plus une fois arrivée, ni même les animaux rassembler autour d’un arbre. C’était l’origine de la lumière qui m’avait surprise. La lune éclairait les fleurs de l’arbre ce qui le rendait légèrement divin. Voilà, j’avais l’impression d’avoir affaire à un arbre divin… Ca expliquerait la quantité d’animaux attroupé autour de l’arbre, mais aussi le fait que cela soit le seul arbre fleurit de la forêt… C’était vraiment beau à voir, j’étais tellement émerveillée que pendant un court instant, j’avais oublie la raison de ma venue. C’est la voix elle-même qui me fit revenir sur terre.

« Bonsoir »

Une voix simple, non une voix féminine sans cris et sans plaintes, elle avait presque l’air suave. Je me demandais alors si c’était du coup un animal qui avais le don de la parole avant de me rendre compte moie-même que je faisais fausse route. J’étais tellement obnubilée par les fleurs en hiver que je n’avais pas vues que le tronc de l’arbre était muni d’un visage…

Sincèrement, comment je devais réagir, il y a une armée d’animaux qui ne bouge pas d’un poil, un arbre fleuri avec un tronc qui parle… Je suis sensée fuir à toute allure …. Alors pourquoi je reste ? J’ai l’impression que quelque chose m’attend ou bien, c'est le visage triste de l'arbre qui m'attendrit... Non ! C'est ma curiosité qui n’est pas encore satisfaite. Après tout, je ne sais pas ce que représente cet arbre et je ne le saurais jamais si je ne fais pas causette… Et puis justement elle peut parler donc ca sera plus facile d'entendre son histoire après tout. Dès que ma curiosité à le contrôle, elle me fait faire des choses que je ne ferais pas en temps normal ...


"Bonsoir…. "

Je me rapprochais de l’arbre, me retrouvant alors nez a nez avec elle… J’avais envie de toucher l’écorce que j’avais vu parler plus tôt… Mais elle m’arrêta net avec sa voix qui se faisait de plus en plus suppliante.

« Auriez-vous l'amabilité de m'aider... ? »

Elle me confia alors tout ce dont j’avais besoin de savoir pour l’aider. C’est-à-dire qui elle était et ce qui lui était arrivée. Autrefois, ce fut  une protectrice de la forêt et cela grâce au pouvoir qu'elle avait reçu dès sa naissance. Elle avait dû sacrifier sa vie afin de faire prospérer la faune et la flore de la forêt, dans le but de la rendre luxuriante et d'en faire un havre de paix. Mais Yang était contre cette idée et ce dernier l’avait donc accusé de vouer un culte aveugle à son frère Ying.
Je ne connais pas encore bien l’histoire de notre île. Mais la seule chose que les habitants m’on fait comprendre, c'est que Yang était le méchant, là ou Ying était le gentil. J’en veux un peu a mes parents de nous avoir fait vivre à l’abri de ce lourd passé. C'est vrai que c'est du passé et que je devrais vivre ma vie sans penser à tout cela. Mais le monde est tellement plus beau quand on le cherche à decouvrir ses moindres recoins ... C’est bien pour cela que je suis là ce soir, je veux savoir ce que je devrais savoir. Je veux aider ce que je n’ai pas pu aider parce que je ne savais pas. Et surtout, j’aimerais bien que malgré l’hiver cette forêt reste toujours aussi accueillante que durant les autres saisons. Non parce que pour le coup, il y a juste ma rencontre avec un arbre qui parle qui m'empêche de faire demi tout.

"Je m'appelle Nanami Tsukishima et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous aider."

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
11
11/02/2018
25
achievements
Hybride
Ach. 1 :
Messages : 11

Date d'inscription : 11/02/2018

Age : 25

Ven 23 Fév - 11:43


Choose your CharacterC’est bien d’être aussi gentil et doux comme un agneau et de vouloir aider un arbre qui parle, mais l’héroïne est-elle prête à surmonter les obstacles qui vont littéralement s’étaler devant elle. Sortons les pop-corn. 


Je ne sais pas si c’est le froid de décembre ou la fin de ses explications qui me donnent des frissons dans le corps. À peine que je lui ai dit que j’acceptais de l’aider que j’avais envie de changer d’avis. J’ai beau me convaincre que c’est pour aider la faune, la flore et tout le titim, mais je suis incapable d’aller chercher un cadavre pour le ramener ici… C’est totalement terrifiant. On inspire et on expire ! Je dois juste récupérer quelques ossements du corps humain d’une ancienne déesse enfouis sous une colline, bon, aller, à la limite faire de l’archéologie cela ne me dérange pas … Mais les ramener et les déposer… Ca ressemble à un rite de sorcellerie. J'ai le droit de faire ça ? Fiou on inspire puis on expire et surtout, on se calme. Après tout ca ne doit pas être très dur.
C’est donc avec cet état d’esprit que je cours vers mon destin ... du jour. Enfin, j'espère bien que mon avenir n’est pas de devenir une archéologue pour de vrai. Enfin bref, en tout cas, je fais de mon mieux pour tout déterrer avec le peu de matériel que j’ai… Comment je sais si j’ai abime un os ou pas en fait ? Oh et puis zut, elle n'a pas préciser qu’il ne devait pas être abimé donc on va faire de notre mieux et tout mettre dans notre sac pour le ramener.

Une fois fait on retourne voir l’arbre qui parle.. Ah, mais d’ailleurs, elle a un prénom ? Je n'ai même pas demandé qu’elle idiote… Quand j’arrive, je lui demanderais, enfin, c’est ce que je voulais faire. Sauf qu’elle me laissa à peine le temps de disposer les restes de son corps devant le tronc qu’elle me redonna une quête à faire. Mais sinon je me repose quand ? Cette déesse est vraiment bizarre… Euh cette protectrice. Je me trompe dans mes pensées. Ca doit surement être parce que je ne comprends pas pourquoi on m’envoie chercher des plumes dans le noir alors qu’il y a plein d’animaux autour de l’arbre… Tiens il y a surement un animal à plume dans les parages. Vue tout ce que cette déesse a fait pour eux, j'espère bien que l’un d’entre eux serait près à céder quelqu’une de ses plumes. Bon, alors faisons la liste… Des ours, des biches, des cerfs, des lapins, des écureuils, des hiboux et chouettes, des chevreuils, des sangliers, des loups….

OH wait des hiboux et des chouettes ! C’est parfait ca, ils vont servit à quelque chose ces animaux qui camp depuis le début près de l’arbre. J’inspire et j’expire doucement, allez, on y va. Je m’approche doucement d’un des nombreux hiboux qui campent au-dessus des sangliers. Le temps que je m’approche du hibou, il avait fourré sa tête dans son plumage pour s’arracher lui-même quelques plumes et me les tendre du bout de son bec. Au moins je me salis pas les mains c’est cool ca. En tout ca ils sont très dévoué à l’heure protectrice. Du coup, je m’en vais étaler les plumes autour du cadavre fraichement découvert ! Du coup maintenant, c’est le moment de demander le prénom de l’arbre…. Sauf qu’elle n’avait pas encore fini de m’envoyer faire des quêtes pour elle. J’ai l’impression d’avoir accepté d’être une esclave… Gambatte Nanami ! Je peux le faire.

Cette fois ci, je dois aller chercher des fruits, mais attention le coté le plus amusant sa sera que je puisse les envoyer sur le tronc de l’arbre qui parle. Pas qu’elle m’a épuisé à courir partout, mais voilà quoi j’aimerais bien qu’elle réponde à mes questions aussi. Bien sûr, c’était sans compter sur le fait que rien ne se passe comme prévue… La preuve ? Pendant que je ramassais mes fruits, j’entends quelqu’un qui m’appelle… Oh non par pitié pas un autre arbre qui parle. En me retournant, c’est avec un soupir de soulagement que je vois un homme cache par une cape… En fait, c’est encore pus effrayant qu’un simple arbre qui parle ! Que dois-je faire ? Fuir… ? Écouter ce qu’il a dire comme j’ai fait avec la dame arbre ? Ma gentillesse me perdra ….

"Je peux vous aider… ?"

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Mission] Choose your Character ♦ Nanami . T
Page 1 sur 1

Sauter vers: