Pimp my ride (pv Abdel) [TERMINE]
avatar
Conteur débutant
80
08/01/2018
25
achievements
Rang Vlad
Ach. 1 : Conteur débutant
Messages : 80

Date d'inscription : 08/01/2018

Age : 25

Jeu 15 Fév - 15:22


Pimp My Ride
Encore une fois, il avait dit au patron qu'il fermerait tout en partant et qu'il voulait rester bricoler deux trois trucs. Il lui suffisait de dire que ça ne compterai pas comme heures supplémentaires pour pouvoir rester dans le garage aussi longtemps qu'il le voulait après la fermeture. Même si ça ne l'enchantait pas vraiment, il fallait bien qu'il se fasse un peu d'argent pour reconstruire sa vie. Il avait un appart' et un boulot, mais quand bien même, il avait perdu toute une vie d'économies. Du coup, il travaillait au noir de temps en temps. Parfois réparant une cyborg, parfois en blindant la voiture d'un justicier.

Ce soir, c'était le justicier qui devait venir. Il voulait probablement faire blinder une autre partie de sa voiture ou réparer quelque chose. Vladimir ne savait pas trop quoi penser de cet homme. D'un côté sa lutte pour la justice dans l'ombre lui plaisait et l'attirait, mais d'un autre, il sentait quelque chose d'étrange en lui. Quelque chose qui parfois lui disait de se barrer le plus loin possible.

Vladimir jeta un coup d’œil à l'horloge accrochée au mur de brique du garage. Lawless, le justicier, n'allait pas tarder. Il se soupira doucement et s'alluma une clope tout en posant ses pieds sur le bureau, la tête vers l'arrière et l'esprit dans le vague.

Il essayait de ne plus y penser, mais régulièrement, il pensait à sa vie d'avant. Si cette fichue bombe n'avait pas explosé, tout serait tellement plus simple. Il aurait encore son appartement qu'il aimait tant, il aurait peut être même eu l'accord pour son prêt et pu ouvrir son propre garage. Mais non, un connard avait posé une bombe, il était mort comme une merde et quelqu'un avait décidé qu'il n'en avait pas assez chié, puis l'avait fait revenir à la vie. Par contre, il était vivant, mais il devait se démerder.

« Une chance mon cul ouais... »

Vladimir rouvrit les yeux pour bien placer ses bracelets au niveau de son tatouage. Il tentait toujours de le cacher, surtout au travail où aucun de ses collègues ne savaient qu'il était une ombre. S'il l'avait dit, il n'aurait pas eu le boulot...
Creepy but sexy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
62
13/02/2018
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 62

Date d'inscription : 13/02/2018

Ven 16 Fév - 15:07


PIMP MY RIDEft. Vladimir Zackarov


Le ciel commençait doucement à s’assombrir, le jour n’allait pas tarder à laisser place à la
nuit. La température diminuait doucement, laissant l’air se rafraîchir. Déjà à l’horizon le ciel se colorait d’un léger rose. Abdel se dépêcha de quitter l’entrepôt où il entreposait sa voiture qu’il utilisait pour lutter contre la criminalité, surtout quand sa proie se trouvait loin. Il prenait une voiture quand il prenait un risque plus important. Là, où il pouvait recevoir une balle perdue ou bien destinée à son attention. La moto, il la prenait quand il devait être discret ou s’il n’y avait qu’une seule proie. Il préférait la prudence.

Dans tous les cas, la nuit dernière il avait bien fait de prendre sa voiture. Il avait réussi à avoir sa cible, à voir la lumière dans son regard s’éteindre doucement après avoir brillé de douleur. Sauf, que ce gars avait des hommes de main à son service. Il semblerait que la mort du patron ne les avait pas dissuadé d’arrêter de l’éliminer. La situation devenant de plus en plus précaire, il avait décidé de partir. Dans sa fuite, la voiture avait pris des dégâts. Il allait devoir remplacer le pare choc puisqu’il avait cogné contre des obstacles et refaire un peu la carrosserie.

L’avantage de squatter cet entrepôt était qu’il n’était pas loin du garage. Moins de trajet, moins de chance d’attirer l’attention, d’autant plus si tard. Il avait pris soin d’appeler Zackarov pour le prévenir de sa venue et ne pas se retrouver avec une boutique fermée. Il tourna avec la caisse et fit pénétrer sa voiture dans le garage, signalant sa présence avec le son de son moteur qui crachotait un peu. Il avait eu de la chance de pouvoir rentrer et venir ici. Il sortit du véhicule, vêtu de sa tenue de justicier. Un masque voilant le haut de son visage et ses mains gantées. Il ne faudrait pas laisser des empreintes. Il salua le mécano d’un hochement de tête: “ Je vous ai ramené la voiture. J’espère que vous pourrez faire pour la réparer. Elle a passé un mauvais moment.” Il croisa ses bras en faisant le tour de la maison, montrant les différents endroits abimés. “Le plus gros choc était à l’avant, et je trouve qu’elle fait un bruit étrange quand je l’ai conduit ici.” Il recula pour laisser la place face au pare-choc et au moteur, il n’était pas un expert. Puis, il n’aimait pas se salir les mains avec le cambouis. Il lui laissa le temps d’évaluer les dommages. “Alors?” Il ne voulait vraiment pas avoir à se débarrasser de cette mazda et devoir acquérir une nouvelle voiture.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Conteur débutant
80
08/01/2018
25
achievements
Rang Vlad
Ach. 1 : Conteur débutant
Messages : 80

Date d'inscription : 08/01/2018

Age : 25

Ven 16 Fév - 19:07


Pimp My Ride
Vladimir se redressa en entendant un bruit de moteur anormal. Il sortit la tête par la fenêtre et vis que c'était son « client » qui venait avec la voiture. Il leva la porte méttalique pour le laisser entrer avec le véhicule avant de refermer la fameuse porte pour éviter le plus de regards indiscrets possible.

Le mécanicien répondit par un faible sourire à la salutation du justicier. Il voulait aider bien sûr, mais cet homme le mettait vraiment mal à l'aise. Il lui cachait son identité, mais savait parfaitement où le trouver, ce n'était pas franchement équitable.

“ Je vous ai ramené la voiture. J’espère que vous pourrez faire pour la réparer. Elle a passé un mauvais moment.”

Vladimir lâcha un faible sourire amusé. Vu l'état de la voiture, que le bonhomme ne soit pas blessé était déjà un petit miracle. Pauvre voiture. Il suivit en silence Lawless autour de la voiture, examinant les dégâts sans un mots.

“Le plus gros choc était à l’avant, et je trouve qu’elle fait un bruit étrange quand je l’ai conduit ici.”


Une fois face au pare-choc, il afficha une légère grimace. C'était pas franchement beau à voir sous le capot de la belle voiture. Vladimir tapota même affectueusement le véhicule avant de se redresser.

 “Alors?” 

Vladimir se tourna vers son « client » et afficha une légère moue en haussant les épaules.

« Je peux la réparer, mais ça va durer une bonne partie de la nuit et ça va coûter bonbon. »

Le mécanicien partit vers l'un des postes de travail pour attraper une caisse à outils et la poser près de la voiture.

« Vous souhaitez rester présent durant toutes les réparations, ou je vous appelle quand j'ai finis ? »

Il en avait bien pour trois ou quatre heures à tout remettre en état. La voiture avait vraiment pris un sale coup à l'avant et outre la taule à redresser, il fallait changer l'un des composant interne au moteur, donc le démonter. Bref, Vladimir avait plus que du pain sur la planche.
Creepy but sexy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
62
13/02/2018
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 62

Date d'inscription : 13/02/2018

Ven 9 Mar - 1:43


PIMP MY RIDEft. Vladimir Zackarov




Abdel appréciait la discrétion du mécanicien. Il se félicitait de l’avoir découvert, car il n’aurait pas su réparer sa voiture comme lui, et encore moins l’améliorer. Il aurait peut être pu demander à leur petit groupe de justiciers, mais Abdel évitait de dépendre d’eux. Il avait donc fait des recherches et il était tombé sur Vladimir. Il avait découvert qu’il n’était qu’un simple employé dans ce garage alors qu’il venait remplir sa voiture de fonction en tant qu’avocat. Son regard l’avait capté et ne l’avait pas lâché. Il avait entendu une conversation entre l’homme et son patron. Enfin, futur patron à son moment là. Il avait “assisté” à son embauche. Il était revenu une autre fois pour un petit soucis et il avait su le réparer en deux trois mouvements et pour un prix tout à fait honnête par rapport aux restes des employés. Il n’était plus jamais revenu en tant qu’Abdel, mais un nouveau client était apparu: Lawless. Un client qui ne demandait qu’après le jeune mécano aux yeux vairons. Il l’avait guetté une première fois et lui avait juste demandé de remplacer un phare et une fenêtre arrière.

Depuis ce jour où l’autre avait su garder sa langue pour ne pas poser de questions sur ce qu’ils faisaient, mais aussi sur sa venue, il venait ici. Il payait un peu plus, après tout le plus jeune prenait un risque. Certaines personnes pourraient découvrir ce “minuscule” lien entre eux ou alors le patron apprendrait que son employé travaillait au noir. Et Abdel se doutait qu’il n’apprécierait pas et jetterait l’autre dehors sans lui laisser le temps de s’expliquer. Du coup, le justicier faisait attention et lui donnait des pourboires.

Oh, il avait parfaitement conscience que le plus jeune désirait certainement en savoir plus sur lui. Il pourrait prendre ça pour un juste retour des choses.  Après tout, Lawless connaissait son nom, son visage, son lieu de travail. Mais, ce n’était pas comparable. Lui ne risquait pas sa vie en courant après des criminels. Il était moins exposé. Puis… si des gens venaient l’interroger, il ne pourrait rien dire même involontairement. Il n’avait aucun moyen de le contacter, de le trouver… Il ne pourrait le trahir. Le justicier devait penser à sa famille. Il n’avait pas aucune attache et ne pouvait crier son nom sur tous les toits comme Mars.

Il le laissa juger la casse et attendit patiemment un commentaire. Il retint une petite grimace en voyant la moue qui n’annonçait rien de bon. Il avait appris au cours des derniers mois à reconnaître les expressions du visage de Vladimir. L’observait-il un peu trop ? Peut être. Sûrement. Il ne devait pas, mais il ne pouvait s’empêcher de le regarder. De le fixer quand il travaillait. Il ne tentait rien. Peut être que ça ne resterait qu’au stade de l’observation, mais il ne pouvait pas faire autrement. C’était comme s’il attirait son regard naturellement. “Ca me va, je peux rester cette nuit et je te paierai tout. “ Ce n’était pas l’argent qui lui manquait.

Il croisa ses bras et se déplaça de manière à se poser contre un mur pour pouvoir observer la suite des opérations. Il lorgna un instant le fessier de l’employé alors qu’il allait allait chercher une caisse à outils. Puis, se concentra sur son visage lorsqu’il prit la parole à son encontre. “Je reste.”

Il restait toujours. Paranoïa exige. Comment pourrait-il le laisser seul avec son véhicule? Qui sait ce qu’il pourrait faire. Il “l’aimait” bien, le reluquait encore plus, mais la confiance n’était pas là. Un joli visage et un comportement honnête pouvait cacher des choses. Il n’avait pas envie de lui laisser l’occasion de lui planter un couteau dans le dos. Imaginez qu’il mette un traceur ? Ou il ne savait quoi? Non, il préférait être présent. Il inspira doucement. [b] “Ca ira de faire ça en une nuit? Vous n’allez pas vous attirer des ennuis ou paraître suspect si vous êtes fatigué pour votre travail demain? “
. Il n’avait pas envie d’attirer l’attention d’un patron fouineur sur Vladimir et lui la même occasion. Il devrait peut être songé à s’installer son propre garage. Mais encore une fois, pourrait-il l’y inviter? Il retint de lever les yeux au ciel. Pourquoi se tracassait-il autant par rapport au jeune homme et son manque de confiance? Habituellement, il ne se posait pas de question et agissait. Là, non. Et c’était de la faute de l’autre. Son regard se fit plus intense alors qu’il le détaillait à nouveau de la tête au pied. Il lui faisait trop d’effet. C’était inhabituel. Commençait-il déjà à être en manque? Son dernier partenaire datait de trois mois déjà. Pas sa plus longue période d’abstinence, mais pas la plus courte non plus. Il chassa ses pensées après s’être promis d’aller faire un tour dans un bar pour se trouver un coup d’un soir pour se relâcher… Et surtout se calmer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Conteur débutant
80
08/01/2018
25
achievements
Rang Vlad
Ach. 1 : Conteur débutant
Messages : 80

Date d'inscription : 08/01/2018

Age : 25

Sam 10 Mar - 15:58


Pimp my ride


 
“Je reste.”

Bon, Vlad ne pouvait pas dire qu'il ne s'y attendait pas. Lawless n'avait jamais laissé le mécano seul avec son véhicule, quelque part, Vladimir pourrait se vexer d'un tel manque de confiance, mais ce client là n'était pas un simple client après tout. Lawless était un justicier, il devait se méfier de tout, et même s'il avait toujours été réglo avec lui, Vladimir comprenait pourquoi il n'avait pas la confiance du justicier. Le mécanicien aux cheveux blanc hocha donc la tête en se redressant.

« Ok, pas de soucis. Je vais vous faire un petit café et vous chercher une chaise pour patienter. »

Vladimir disparu un court instant dans l'arrière boutique du garage, revenant quelques courtes minutes plus tard avec une chaise en bois dans les mains, il la donna au justicier avant d'aller chercher la tasse de café qu'il lui avait promis. Une fois son client « mis à l'aise », le mécanicien reporta toute son attention sur le véhicule, se demandant quelle serait la meilleure technique d'approche pour prendre le moins de temps possible à réparer le véhicule.


“Ça ira de faire ça en une nuit? Vous n’allez pas vous attirer des ennuis ou paraître suspect si vous êtes fatigué pour votre travail demain? “.

Alors qu'il était en train de déboulonner les parties reliant le moteur au reste de la voiture, Vladimir haussa doucement les épaules à la question. C'était délicat de la part de Lawless de s'inquiéter de ce genre de détail, et il semblait à Vladimir que c'était bien la première fois qu'il faisait preuve de prévenance envers lui.

« C'est faisable en une nuit, il n'y en as « que » pour quatre ou cinq heure de travail. Quant à mon état de fatigue, je dirais que j'ai été faire la fête avec des amis, tant que je fais mon travail correctement il n'y aura pas de soucis. Et je ne vous vois pas trop pousser la voiture pour faire les réparations en deux fois. Mais vous en faites pas, je gère, j'suis pas vot' mécano pour rien. »


Avec de l'amusement, ou presque, Vladimir finit par sortir le lourd moteur de la voiture. Il le transporta avec difficulté vers un plan de travail où il « ouvrit la bête » et s'attela à réparer ce qui était cassé, mais aussi à vérifier que les reste des composants étaient dans un état correct. Il s'en voudrait s'il arrivait un accident à Lawless à cause d'une négligence de sa part.

Au début, il ne remarqua pas le regard du justicier posé sur lui, il se contentait de travailler en silence. Mais le frisson sur sa nuque finit par le faire se retourner au moment où le justicier lui regardait l'arrière-train. Un peu surpris, sur le coup, Vladimir ne dit rien, se contentant de hausser un sourcil dubitatif. Il n'avait pas pensé Lawless de ce bord là. Après, il ne s'était jamais vraiment posé la question. Il finit cependant par lâcher un léger rire, se disant que s'il se faisait reluquer, il pouvait au moins tenter une blagounette.

« Je peux vous apporter des magasines si mon postérieur deviens lassant à regarder. »

Il avait toujours été sérieux en présence de Lawless, mais ce dernier se laissait aller ce soir, alors Vladimir comptait bien sur l'occasion pour tenter d'approfondir leur relation. Histoire que les prochaines rencontres soient plus amusantes, qu'ils puissent discuter et plaisanter au lieux de rester chacun dans son coin en silence. Ce n'était vraiment pas le genre d'ambiance favorite du mécanicien pour travailler.

Qu'il se fasse reluquer ne lui posait pas de problème, tant qu'on ne le touchait pas sans son accord, il s'en foutait un peu à vrai dire. Il trouvait même cela un peu flatteur que quelqu'un comme Lawless le reluque. Il préférait le prendre comme un compliment plutôt que de s'offusquer et de monter sur ses grands chevaux tel un hystérique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
62
13/02/2018
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 62

Date d'inscription : 13/02/2018

Sam 17 Mar - 0:54


PIMP MY RIDEft. Vladimir Zackarov



« Ok, pas de soucis. Je vais vous faire un petit café et vous chercher une chaise pour patienter. » Le mécanicien s’échappa sur ses mots et il n’en était pas étonné non plus. L’homme ne l’avait jamais laissé debout à attendre dans son coin. Ils ne discutaient pas forcément, mais il restait prévoyant. C’était une chose qu’il appréciait chez le plus jeune. Il avait même retenu comment il aimait son café. Il ne se forcait plus à le boire désormais. Il fallait remercier les années de suivi psy pour cela. Il s’installe finalement sur la chaise, ses longues jambes écartées, sa tête appuyée sur ses mains, il continue de fixer le jeune homme tout en attendant les réponses à ses questions.

Il observe le petit haussement d’épaule, quelle expression peut il afficher à cet instant ? De l’ennui? De l’intérêt? Ou peut être, qu’il ne montre qu’un simple visage concentré ? Après tout, il semble aimer son travail. D’ailleurs, il semble sérieux à chaque fois qu’il se penche sur un moteur ou autre. C’est bien d’être passionné par le métier que nous pratiquons. Lui même apprécie d’être avocat, même si ce n’était pas le métier qu’il aurait envisagé si rien de tout cela n’était arrivé. Peut être aurait-il fait des études en lien avec les sciences. Il avait toujours aimé les maths, mais il ne pratique plus depuis longtemps. Enfin, sauf sur ses livres de comptes.

Seulement 4H ou 5H, c’était à la fois terriblement long et court. Cela pouvait très vite passer si nous étions occupés ou avec les bonnes personnes. Lawless avait conscience qu’il n’était pas des meilleurs compagnons. Il ne parlait pas beaucoup après tout.Il se demandait bien ce que plus fin pensait de lui. Il affiche un petit sourire amusé à la fin de la prise de parole de Vladimir. “Je ne suis pas VOTRE mécano pour rien, hum, c’est plaisant à entendre...” Songe-t-il rapidement. Il pourrait presque s’imaginer s’approcher de lui pour venir caresser son dos et souffler des choses obscènes à ses oreilles.

Il allait se lever pour l’aider à porter le moteur, mais à peine est-il débout que SON mécanicien l’a posé sur son établis. Et il commence à décortiquer le coeur de sa voiture sans un mot. Son regard redescend donc naturellement sur les hanches et le fessier de l’humain. Le contemplant à nouveau sans rien dire, toujours debout à mi chemin entre la chaise et les royales fesses quand le rire du propriétaire desdits fesses retentit.

« Je peux vous apporter des magazines si mon postérieur devient lassant à regarder. » A peine le commentaire est-il fini que le justicier se met à rougir, la couleur de sa peau visible au niveau des joues se teintent d’une jolie teinte coquelicot. Il se toussote un peu dans sa main pour reprendre contenance. Il évite un instant le regard de Vladimir, avant de se reprendre. “Herm… Excuses-moi. “ Il se rapproche sans répondre à la proposition pour avoir des magazines. Il vient se poser près de la table pour travailler. Il pose sa main gantée sur la table. Il hésite un peu. Il n’a pas l’habitude d’être aussi hésitant. Il se mordille doucement la lèvre inférieure en regardant l’autre homme. “Ca n’a pas l’air de te gêner… “. Il n’aime pas sa propre attitude. Il a l’impression d’être un gosse face à son premier béguin. Il passe sa main dans ses mèches noires. Il déglutit un peu. Pourquoi ? Est-ce à cause de cette attirance ? Il jette un regard vers Vladimir, croisant son regard et reste là sans rien dire. Il ouvre la bouche, la referme.. pour rester silencieux, se contentant de le fixer.



[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Conteur débutant
80
08/01/2018
25
achievements
Rang Vlad
Ach. 1 : Conteur débutant
Messages : 80

Date d'inscription : 08/01/2018

Age : 25

Sam 17 Mar - 10:49


Pimp my ride


 
Vladimir ne semblait réellement pas fâché des regards qu'avait eu Lawless sur son postérieur, à vrai dire il semblait réellement plus amusé par cela qu'autre chose. Bien sûr, le justicier ne pouvait pas deviner qu'il était le premier à vraiment lui porter de l'intéret depuis qu'il était une ombre. Vladimir n'aimait pas y penser ou se souvenir de certaines rencontres très douloureuses avec son passé. Le mécanicien vérifia rapidement que ses multiples bracelets cachaient bien son nouveau tatouage d'ombre, puis, il décidé qu'il avait assez pensé à cela pour l'instant et reporta on attention sur Lawless.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir le justicier rouge coquelicot, gêné comme pas deux de s'être fait prendre en plein lorgnage de fessier. Le sourire de Vladimir s’agrandit encore plus de le voir si gêné pour si peu.

“Herm… Excuses-moi. “

A nouveau, Vladimir laissa un rire lui échapper, presque un gloussement en fait. Il secoua d'ailleurs la tête d'un air toujours aussi amusé. Il allait d'ailleurs reprendre son travail lorsqu'il remarqua que Lawless s'était rapproché et qu'il l'observait d'une manière encore inédite venant de sa part. Tout dans l'attitude du justicier détonait clairement avec ses précédentes visites, mais Vladimir préférait prendre ce changement de comportement comme une première marque de confiance de la part de Lawless.

“Ça n’a pas l’air de te gêner… “


Cette fois, le mécanicien éclata de rire en reposant un outil sur l'établi, il se tourna à nouveau vers Lawless, posant une main sur sa hanche en l'observant d'un air amusé. Ce n'était pas la première fois qu'il se faisait reluquer, surtout par un ou une cliente, mais c'était peut être la première fois qu'il le remarquait depuis sa renaissance.

Ne répondant pas tout de suite, Vladimir se contenta d'observer un peu Lawless qui n'avait pas l'air des plus à l'aise dans cette situation. A vrai dire, cela devait être un peu bizarre pour lui de se retrouver dans ce genre de situation avec un costume de justicier. Même sans cela, se faire griller en plein lorgnage n'était jamais très agréable pour qui que ce soit.

« Ce n'est rien de dramatique après tout, pourquoi ça me dérangerai ? C'est même plaisant de savoir qu'on peut plaire un minimum. »

A nouveau, Vladimir attrapa l'un de ses outils, recommençant à traficoter à l'intérieur du moteur de la voiture. Un léger sourire restait cependant collé à son visage, il était même satisfait de la tournure des choses, comme si ce petit « incident » l'avait un peu rapproché de Lawless. Il mentirait s'il disait qu'il n'enviait pas son courage de sortir chasser le criminel. C'était une vie qui lui plairait probablement énormément, mais il ne savait pas se défendre réellement et c'était un point crucial pour vivre ce genre d'aventures.

Comme à son habitude, il ne posa pas de question même s'il s'intéressait grandement à la vie de Lawless. Le justicier n'avait pas besoin d'un mécano trop curieux, il avait besoin d'un mécano efficace qui faisait ce qu'il voulait et qui restait discret. Donc, pas de question. Même si bon sang, ça le démangeait.

Préférant changer de sujet mentalement, il arrêta de trifouiller dans le moteur, jetant un nouveau regard amusé à Lawless, haussant ensuite les épaules, toujours avec le même amusement, dévoilant sûrement pour la première fois son côté un peu loufoque et rigolo au justicier.

« Puis, c'est pas comme si j'avais jamais reluqué le votre de popotin. Très joli d'ailleurs. »

Et il ponctua son compliment d'un clin d’œil plus qu'amusé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
62
13/02/2018
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 62

Date d'inscription : 13/02/2018

Mar 3 Avr - 2:45


PIMP MY RIDEft. Vladimir Zackarov


« Ce n'est rien de dramatique après tout, pourquoi ça me dérangerai ? C'est même plaisant de savoir qu'on peut plaire un minimum. »


Pourquoi ça le dérangerait ? Car la majorité des gens n’aimaient tout simplement pas cela. Les femmes avaient tendance à crier facilement au harcèlement, si le regard était trop insistant, trop lubrique. Cependant, Vladimir n’était pas une femme. Pourtant ça ne devait pas l’empêcher de pouvoir se sentir offenser, non? Je veux dire les hommes mettaient plus de temps à se sentir mal à l’aise devant le comportement d’un importun. Il fallait dire que ça arrivait moins souvent et souvent c’était flatteur. Après tout, rares étaient les femmes qui sifflaient, mettaient une main au cul et lançaient “Je t’baise connard”. Il savait qu’il n’aurait pas apprécié de se faire reluquer par un autre homme. C’était étrange, mais il ne pouvait pas faire autrement. Il ne prenait pas la mouche, ne disait rien s’il y a juste quelques regards, mais il n’aimait pas ça. Son psychologue lui dirait sûrement que c’était dû à son passif.

Etait-ce pour ça qu’il sentait poindre la culpabilité malgré la tentative de le rassurer? Assurément, cependant il n’était vraiment pas prêt d’en parler à Vladimir. Le serait-il capable un jour ? Il n’en savait rien,pencherait plus vers le non, mais l’avenir nous réserve toujours des surprises, n’est ce pas? Après tout, il avait persuadé longtemps d’être une personne sans don. Pourtant, il avait senti la chaleur envahir son coeur quand l’autre avait assuré que ce n’était rien, qu’il était même heureux de savoir qu’il était flatté. L’attirance était-elle donc un minimum réciproque? Son coeur s’accéléra un instant avant de reprendre son rythme normal.

“Et bien tu aurais pu ne pas apprécier que je sois un homme. Tout le monde n’est pas attiré par son propre genre.” Lui même préférait les femmes à la base. Sauf, qu’il était incapable de les toucher. Ce qui était problématique. Pour le côté charnel seuls les hommes éveillaient quelque chose en lui. Même, s’il ne s’autorisait pas à revoir ses coups d’un soir, ni se laissait aller à la tendresse. Quand il avait besoin de se relâcher, de le faire c’était toujours rapide, violent. Son psychologue avait déclaré que ce n’était pas saint. Mais, il ne pouvait s’en empêcher. Il avait besoin de se faire du mal, de se soumettre. Peut être que dans le futur cela changerait, mais ce n’était pas à l’ordre du jour. Alors qu’il se perdait dans ses propres pensées sur ce possible avenir, il reprit pied dans la réalité grâce au mécano.

Comment ça ? Il reluquait ses fesses? Le rougissement ne tarda pas à revenir pour reprendre sa juste place au niveau des oreilles. Ses doigts vinrent triturer un bout de son blouson. Que répondre à ça ? Abdel n’était pas un expert en drague. Encore s’il devait envisager le long terme. Pas qu’il se voyait en couple avec son mécanicien, hein! Mais, lui il le fréquentait. “Bon, je vais prendre ça aussi pour un compliment alors.” Il avait finalement opté pour l’amusement, son ton s’était fait un poil plus enjoué. Un léger rire lui échappa même. Il se rapprocha un peu plus de Vladimir, se penchant un peu sur le côté pour voir ce qu’il traficotait avec son moteur. “Tu arrives à avancer?”.

Il espérait ne pas l’avoir gêné ou déconcentré. Il l’observe avancer, il ne sait pas trop ce qu’il fait. Faut dire qu’il n’est pas un expert en moteur. “V… Tu penses… “ C’était un chuchotis. Il tousse un peu, se reprend et parle d’une plus forte et claire. “Tu penses que tu pourras ajouter des choses pour améliorer ma voiture un de ces jours? J’aimerai qu’elle soit plus performante. “ Il tapote l’établi du bout de ses doigts gantés. “Enfin pas de suite, il faut d’abord la remettre sur pied, mais j’aimerai beaucoup la consolider ou la rendre plus rapide si possible. “Il parle d’une voix douce, regarde l’ombre, attendant patiemment son avis.

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Conteur débutant
80
08/01/2018
25
achievements
Rang Vlad
Ach. 1 : Conteur débutant
Messages : 80

Date d'inscription : 08/01/2018

Age : 25

Jeu 5 Avr - 19:51


Pimp my ride


Vladimir n'était pas le genre de personne à hurler au harcèlement au moindre regard ou encore à s'énerver très facilement, malgré son côté loufoque un peu exité par moment, il restait un jeune homme très calme lorsqu'on cherchait à l'énerver. Quand bien même Lawless se montrait un jour trop entreprenant, ce qui risquait peu d'arriver vu les rougissements de ce dernier lorsque Vladimir l'avait surpris à lui regarder le postérieur, Vladimir savait comment gérer ce genre de situation.

Le mécanicien avait donc gardé un sourire franchement amusé, continuant à trifouiller dans le moteur de la voiture tout en écoutant les paroles du Justicier.

“Et bien tu aurais pu ne pas apprécier que je sois un homme. Tout le monde n’est pas attiré par son propre genre.”

Cette fois, Vladimir n'avait pas pu retenir un bref éclat de rire en levant le regard vers Lawless, gardant toujours un air éternellement amusé collé sur son visage pâle.

« Effectivement. Heureusement pour toi que j'ai une légère préférence pour les hommes alors. »

Vladimir aimait aussi les femmes cela dit, il était simplement plus souvent attiré par les hommes que par les femmes, peut être que ses standards féminins étaient trop haut, il n'en savait pas grand chose. A quoi cela servait de le dire à Lawless par contre, il l'ignorait, mais ça lui faisait songer qu'ils commençaient à lier une relation un peu plus profonde et ça, c'était très plaisant. Il se sentait terriblement seul depuis qu'il était une ombre, se faire rien qu'un ami lui ferait du bien. En dehors du travail, il ne voyait jamais personne, les petits rendez-vous bricolage secrets avec Lawless étaient une vraie bouffée d'air frais pour Vladimir.

Une nouvelle fois, Vladimir afficha un léger sourire amusé au rougissement de Lawless suite à sa remarque. C'était terriblement amusant de le faire rougir aussi facilement, le mécanicien pourrait vite y prendre goût et en faire un jeu. S'amuser à faire rougir le justicier le plus de fois possible dans la soirée, voilà qui serait très amusant, mais vraiment pas professionnel. Et même s'ils venaient de passer au tutoiement et de s'avouer se reluquer le postérieur, Lawless restait un client.

“Tu arrives à avancer?”


Le mécanicien releva une fois encore le nez du moteur avec un sourire, continuant d'ailleurs à dévisser quelque chose à l'intérieur tout en observant son client un peu plus proche et plus décontracté, c'était très agréable d'ailleurs.

« Oh oui, je sais tenir une conversation et travailler en même temps, depuis le temps que je bricole des voitures, je pourrais le faire les yeux fermés. »

A vrai dire, si Lawless allait chez un autre mécanicien avec la même demande, selon l'expérience de ce dernier il aurait probablement du attendre plus longtemps, Vladimir était efficace et doué. Il bricolais les voitures depuis qu'il savait marcher. Quand ses parents allaient faire les révisions de la voitures, il venait toujours avec pour voir comment « les monsieur guérissaient la voiture ». Vladimir eu du mal à ne pas perdre le sourire en y repensant. Il ne pouvait plus se remémorer un seul souvenir d'enfance sans avec un goût amer en bouche. Il était le seul à se souvenir de tout cela maintenant.

“Tu penses que tu pourras ajouter des choses pour améliorer ma voiture un de ces jours? J’aimerai qu’elle soit plus performante. “

Alors qu'il était à nouveau le nez dans le moteur, cette demande le fit en sortir les mains et le composant cassé. Il l'avait observé un court instant avant d'attraper celui de rechange et de remettre la main dans le moteur, haussant les épaules à la demande de Lawless.

“Enfin pas de suite, il faut d’abord la remettre sur pied, mais j’aimerai beaucoup la consolider ou la rendre plus rapide si possible. “

Vladimir avait pris quelques secondes pour se concentrer et bien installer le nouveau composant dans le moteur de la voiture, vérifiant qu'il était parfaitement installé avant de sortir les mains du moteur et de se concentrer sur Lawless tout en essuyant le cambouis sur ses mains.

« Je peux faire les deux, il suffit de me dire la nuit qui t'arrange et je m'organise. Tu sais déjà quelles parties tu voudrais fortifier ? Peut être travailler le moteur, mais c'est le cœur de la voiture et le rendre plus performant risque de prendre plus d'une nuit, je ne peux pas la laisser là en journée, mon patron verrait que je me sers de ses locaux pour me faire un peu d'argent en plus, ça risque de pas lui plaire. »

Si seulement il n'était pas mort et résucité, il aurait même pu faire ça chez lui, il avait toute la place nécessaire. Maintenant, dans son clapier décrépit et limite insalubre, il ne pouvait pas faire grand chose. A part y dormir ou y manger. C'était d'ailleurs tout ce qu'il faisait dans cet appartement. Il ne supportait pas d'y rester trop longtemps, il se sentait tellement misérable dedans. Au moins à l'extérieur, il pouvait se voiler la face.

Avant de se faire griller sur ses pensées une fois de plus déprimantes, Vladimir avait immédiatement repris son sourire amusé en replongeant les mains dans le moteur pour le rassembler, observant Lawless du coin de l’œil.

« Après, si tu veux juste me revoir parce que tu veux un peu plus reluquer mon postérieur, tu peux me payer un café. »

Vladimir avait en plus ponctué sa phrase d'un clin d’œil qui ne laissait peu de doute sur sa blague. Même s'il voulait rester pro, taquiner un peu Lawless était très tentant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
62
13/02/2018
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Messages : 62

Date d'inscription : 13/02/2018

Jeu 19 Avr - 17:33


Abdel L. Abberline a écrit:
PIMP MY RIDEft. Vladimir Zackarov




« Oh oui, je sais tenir une conversation et travailler en même temps, depuis le temps que je bricole des voitures, je pourrais le faire les yeux fermés. »


Depuis le temps qu’il bricole ? Il avait presque envie d’en savoir plus.  Il avait de lui demander d’où lui venait cette passion, pourquoi ce métier, depuis combien de temps il travaillait… Comme quoi il n’était pas seulement focalisé sur les jolies fesses rebondies. Et au fond ces envies rendaient les choses encore plus troublantes. Il hausse tout de même un sourcil à l’information. “Les yeux fermés vraiment?” Un sourire fin et amusé s’affiche sur les traits visibles du visage du justicier. Mais quelque chose cloche. Si la joie avait été bien présente pendant qu’il avait déclaré pouvoir travailler les yeux fermés, sa voix et son regard étaient désormais plus lointain. Comme si le souvenir agréable s’était teinté d’un voile de tristesse ou d’amertume. Pourquoi? Que pouvait bien cacher son mécanicien? Avait-il ravivé quelque chose de mauvais en lui.

Lawless le laisse travailler, lui laissant le temps de répondre à ses interrogations. Puis, finalement il obtient sa réponse. La discussion redevient professionnelle. Le temps reprend son cours. Il se déplace à nouveau, regardant sa voiture qui attendait toujours son moteur. “Je ne sais pas trop, mais si elle pouvait accélérer plus rapidement, être plus puissante cela serait mieux pour les poursuites ou quand je dois m’éloigner rapidement. Après, j’imagine qu’il faudra alors de meilleurs pneus…” Il jette un regard à l’humain. “Puis il y a toujours la carrosserie.. La rendre plus résistante si possible?  

Sa main se pose sur la vitre de sa voiture. Celle est déjà pare-balle ce qui était un véritable plus. Il en fait le tour, réfléchit un peu, mais son manque de connaissance ne l’aide pas. “Après si vous avez des idées je suis preneur. Je n’y connais pas grands choses, ce n’est pas vraiment mon domaine de prédilection.”

Il revient d’un pas lent vers l’ombre. “ Vous avez fini?” Demande-t-il en voyant qu’il avait posé ses outils sur l’établis. “Vous avez besoin d’aide pour remettre le moteur ? Je peux aider à le porter si vous voulez.” Ca serait con qu’il fasse tomber le moteur, non? Puis, au moins il se sentirait un peu utile comme il n’avait rien fait d’autre que de discuter avec le plus jeune. Il jette un regard vers la pendule. “Vous avez avancé plus vite que prévu.” Il avait été efficace, une qualité qu’il appréciait particulièrement. “Je vous dois combien?”

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Conteur débutant
80
08/01/2018
25
achievements
Rang Vlad
Ach. 1 : Conteur débutant
Messages : 80

Date d'inscription : 08/01/2018

Age : 25

Dim 22 Avr - 14:36


Pimp my ride


« Les yeux fermés, vraiment ? »

Vladimir ne pouvait que rire à cette question qui sonnait presque comme un défis à ses oreilles. S'il en avait eu le temps et si l'efficacité de ses modifications et réparations ne prenaient pas en compte la vie de Lawless, Vlad lui aurait montré qu'il était vraiment un très bon mécano. Mais le véhicule devait être à son fonctionnement optimal pour permettre à Lawless de faire correctement son travail de justicier, alors Vlad n'allait pas se risquer à de telles expériences, juste pour crâner un peu en prime. Il s'était donc contenté d'un léger sourire amusé, laissant le défis de côté par professionnalisme.

« Pas sur toute les réparations possible, évidemment, mais les entretiens de routine, je peux vraiment les réaliser les yeux fermés. »

Le temps avait un peu passé et l'ambiance était redevenue professionnelle, Vladimir s'appliquait à réparer le moteur, prenant soin de le décrasser au passage et vérifiant bien que tous les composants étaient dans un état convenable. Il s'en voudrait s'il arrivait quelque chose à Lawless à cause d'une négligence. Comme il s'en voudrait pour tous ses clients ? Peut-être un peu plus à vrai dire, mais est-ce-qu'il s'en était déjà rendu compte ?

“Je ne sais pas trop, mais si elle pouvait accélérer plus rapidement, être plus puissante cela serait mieux pour les poursuites ou quand je dois m’éloigner rapidement. Après, j’imagine qu’il faudra alors de meilleurs pneus…”

Le mécanicien avait à nouveau sortit le nez du moteur pour observer autant Lawless que son véhicule. Les méninges cachées sous la tignasse argentée s'étaient déjà mise à fonctionner pour trouver un moyen de réaliser le tout rapidement, à moindre coûts et avec une qualité supérieure.

“Puis il y a toujours la carrosserie.. La rendre plus résistante si possible?”

Vladimir avait simplement haussé les épaules à l'interrogation de Lawless, tout était possible, il pouvait tout faire, mais il faudrait qu'il réfléchisse à un plan d'action de réparations qui permettraient à Lawless de déposer la voiture dans la nuit et de pouvoir repartir avec dans le même laps de temps, tout en la gardant fonctionnelle pour ses affaires de Justicier.

« Effectivement, il faudra de meilleurs pneus si j'améliore sa vitesse, mais il suffit d'une commande, rien de très problématique et je peux vous faire le combo gagnant dans la même nuit. Pour la carrosserie, il suffit de la blinder, encore une fois, pas un soucis, tout est réalisable pour en faire un vrai tank, mais en plus rapide. »

Puis, tant qu'il était payé, Vlad pouvait tout faire, il ne posait pas de question sur le pourquoi du comment. Il trouvait que ce genre d'accord étaient donnant donnant. Il gardait les infos secrètes et les personnes qui lui demandaient des services n'allaient pas raconter qu'il bossait au noir de nuit.

Vladimir s'était ensuite remis au travail, terminant rapidement avec le moteur. Assez soigneux, surtout sur son lieu de travail, Vladimir avait ensuite pris quelques minutes pour bien récurer le moteur. Il avait aussi accepté l'aide pour porter le moteur, pas qu'il en soit incapable, mais Lawless semblait s'impatienter et vouloir se sentir utile. Vladimir avait finit de tout raccorder correctement et il referma le capot. Quelques vérifications pour être certain que son travail était parfaitement accomplis et Vladimir avait pu rendre les clefs du véhicule à Lawless.

“Vous avez avancé plus vite que prévu. Je vous dois combien?”


La question du prix abordée, le mécanicien à la toison argentée avait semblé réfléchir un court instant, calculant le prix de tête. Même s'il aurait pu demander bien plus, il préférait rester correct. Lawless n'en aurait pas eu pour beaucoup moins s'il était passé par un mécanicien normal et honnête de jour. Vladimir annonça donc le montant, faisant tout de même une facture à Lawless et effaçant déjà les preuves de son travail nocturne. Il encaissa la somme en remerciant le justicier et il l'observa partir avant de refermer le garage, de tout ranger et nettoyer pour que rien ne laisse deviner ce qu'il faisait de ses nuits au garage. Le soleil montrait presque le bout de son nez quand il pu partir pour dormir une petite paire d'heure avant de reprendre le travail. Légalement cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achievements
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Pimp my ride (pv Abdel) [TERMINE]
Page 1 sur 1

Sauter vers: