Cornelius - the crow says hello • End
avatar
achievements
Dérivé
Ach. 1 :
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Mer 21 Nov - 20:11


Julius Cornelius


Nom & Prénom: Julius Cornelius
ge: 19 ans
Métiers : Caissier dans un magasin de chaussures
Orientation sexuelle : Indéterminée
Groupe : Dérivé
Hybridité : Corneille
3 qualités: Bienveillant – Franc - Simplet
3 défauts : Lunatique - Las - Bordélique
Avatar : Nozaki Umetaro de  Gekkan Shōjo Nozaki-kun
Pouvoir
Julius est un hybride corneille avant d’être un dérivé. Il a un petit appendice au niveau du coccyx avec quelques plumes, ainsi que parallèlement à sa colonne vertébrale. On peut aussi trouver du duvet dans sa chevelure, mais cela est très peu visible. Il n’a pas vraiment de problème pour à se changer totalement en corneille vu qu’il le faisait beaucoup jeune, toutefois il ne le fait presque plus depuis qu’il a été chassé de chez lui.

Son côté dérivé, il arrive plus ou moins bien à le contrôler, surtout en esquivant l’un des déclencheurs principaux : la chair ou la viande. C’est en partie pour ça qu’il est devenu végétarien. Le sang peut aussi le faire passer de l’autre côté, mais dans une moindre mesure. Lors de ses pulsions, sa sclère devient noir et son iris devient blanc. Il en est de même quand il est transformé en corneille.
Mental

Julius est l’eau. Insaisissable, il parle très peu de lui, comme si les mots s’évaporent entre ses dents. Fluide, il s’adapte plutôt facilement au monde qu’il l’entoure. Très attentif, il recherche le bon mot la bonne expression pour s’écouler dans les ruisseaux les plus tordus. Sans mentir, il préfère tempérer, dire si ça le gêne ou non, mais sans jamais plus d’explication. Explosant de bonheur comme de tristesse, il s’agit d’un homme entier devant nous. Pourtant, les gouttes s’accumulent, jusqu’à que cette éclaboussure de sang teint toute sa matière.

Il y a quelque chose de pourri dans son être, qu’il contient encore et encore, à s’en rendre malade, à s’isoler plus que de raison. La viande ressort cette abomination, la chair invoque ses démons. Encore aujourd’hui il ne peut pas résister à cet appel, ce qui le rend moins bon à ses yeux. Pour cela, il ne peut plus manger les animaux, et il se punit en restant à jamais au sol. Julius, il voit cela comme retourner à son état primaire, à ce charognard qui se sert de cadavre quand la situation l’exige. Ironiquement, il se retrouve à travailler dans un magasin de chaussure, ou de peau morte selon le point de vue. Il préfère en rire jaune qu’en pleurer.

Il aspire à quelque chose de mieux, mais il s’éparpille beaucoup trop. Un plan, un avenir, il n’arrive pas à se projeter loin, enchaîner au péché de n’être pas tout à fait stable. Toute son énergie semble partir dans ce combat d’avoir une vie à peu près décente. Mais quelque fois, se lever est un calvaire, comme cela peut être une nécessité. Comme une même phrase peut le ravir et le faire sombrer d’un jour à l’autre.

Mais il s’y fait à ces émotions à ces alternances de bons et de maux. Même s’il aime les animaux, il peut pas se permettre dans avoir un en cas de crise. Il veut reprendre les études, s’étant arrêté juste après le lycée, mais il n’a pas vraiment le temps, de plus que les espaces bondées le rendent encore plus gêné. Avec des demi-rêves, avec  une malédiction salvatrice, Julius tente de connaître ce qu’il est, avec une interrogation destructrice.

Une jour, il arrêtera de se demander pourquoi, alors son impulsivité lui donnera les ailes qu’il a abandonné. Même s’il blessera, il sera comment réparer leurs âmes. Mais pour l’instant Julius ne sait pas sur quel pied danser. Sans famille, sans vrai ami, sa vie se contient dans une chambre qui ne ressemble plus à une chambre. Des idées de recettes, des dessins, des objets précieux, tout traîne par terre, sur les murs. Un jour il fera le tri, et il se rendra compte qu’il sait très bien cuisiné. Même si cela sera sans sang, il pourra en faire quelque chose. Mais pour l’instant Julius doit se pardonner. Il doit faire la paix avec lui-même.
Histoire
C'etait un jour comme les autres. Je riais avec mes amis. Puis ça s'était arrêté, comme ça, sans raison. Enfin non, je savais très bien pourquoi. Ou peut-être pas. Tout était flou. Mais je n'oublierais pas le goût de cet oeil dans la bouche. C'était... Im..mon...d..e.

Le... Réveil sonnait. Que s'était-il passé? J'ouvrais les yeux face à ce mur immaculé. Ah ce n'était qu'un rêve. Le même rêve qui refaisait surface depuis mes douze ans. Depuis que ... Cela n'allait plus pour moi. Je secouais la tête, respirant doucement pour calmer ce tambour percutant. Quand la musique fut plus douce, je vérifiais mon lit. A part quelque plume de duvet, rien n'avait changé. Alors la journée pouvait commencer dans la lumière de l'aube.

Cette maison, ce n'était pas la mienne. Je n'avais pas les moyens de toute manière pour une telle demeure. A vrai dire je n'avais que ma chambre qui était personnelle. Il s’agissait la demeure d'un voyageur qui n'était presque jamais présent et d'une lycéenne muette que je ne voyais quasiment que le soir. Ce n'était pas forcément le plus intime mais le loyer était tellement ridicule que j'avais cru à un piège, mais il n'en était rien. Juste un homme qui n'avait aucune conscience des réalités immobilières et qui ne demandait qu'un peu de présence pour l'enfant, même si nous n'avions que trois ans de différence. Je pris mon panier repas préparé la veille et je sortis de la maison pour me rendre à mon travail.

Le soleil peinait à se lever et ses bâillement accompagnait mon chemin. C'était un temps jovial, sans nuage à horizon. Mais je ne pus m'empêcher de repenser à toutes ces belles journées que j'avais pu manquer. Mon enfance avait valsé avec la mort, presque littéralement. Encore aujourd'hui je vendais les restes de cadavres que portaient les clients.

J'étais arrivé au vendeur de chaussures. Je me changeais rapidement dans l’arrière-boutique et je pris ma place devant la caisse. Même si je servais les clients, je ne pus m’empêcher à penser à autrefois. Quand j’avais encore un semblant famille.

J’étais le deuxième enfant d’une famille de corneille. Ma grande sœur Ilya était de deux ans mon aînés et Brutus mon cadet de deux ans également. Nous étions une famille de croquemort depuis des générations.

Littéralement parlant.

Je n’avais su que plus tard que cela n’était pas normal. Avant que l’enterrement, nous nous  étions recueillis dans une salle isolée, dissimulée des proches du défunt. Le couteau avait pénétré le cadavre et une fois la cage thoracique ouverte, le « festin » avait pu commencer. Nous nous étions changé en corneille et nous  avions commencé à picorer le cœur, jusqu’à qu’il n’en était resté plus rien. Chaque lambeau devait être fini, à chaque mort cela devait recommencer.

Je n’avais jamais su s’il cette tradition était unique à notre famille ou bien, comme ma mère me l’avais répété encore et encore, cela était des paroles de Tao qui avait été perdues car il était dans notre nature, de nous délecter de ce qui n’était plus. Pourtant, déjà à cette époque, depuis le premier rituel, cela me révulsait.

Je soufflai, sentant la nausée contaminer mon estomac. Je demandai une pause que l’on accepta et je sortis de la boutique. L’air me permettait de me reconnecter avec le monde extérieur, avant que je ne glisse de l’autre côté. Je n’étais pas comme eux, je n’avais pas pu continuer ce rituel comme eux sans remords.

C’était peut-être pour cela que j’avais été puni. Que je n’étais pas un hybride comme eux.

Ma première rage, j’avais eu 10 ans. J’avais été à l’école, à la cantine. J’avais décidé la veille que cela serait fini le goût du sang, de la culpabilité, et ce jour-là, il y avait un steak. Je n’avais pas voulu me le manger, mes amis l’avait compris et avait voulu ma part. Pas la cantinière. Elle avait saisi la fourchette pour l’enfoncer dans le gosier. Ce jour-là, c’était la première fois que je n’étais plus moi-même, ou que je découvrais pour la première fois qui j’étais vraiment. Je me rappelais juste de la colère et du désespoir de ce moment et quand j’avais repris conscience, j’avais un morceau de viande dans la bouche. FRAICHE. Elle n’eut plus de joue.

Ce genre de « crise » mes parents l’avaient mis sur le dos de caprice, alors le manège recommençait, on me forçait à manger ce que je ne voulais pas et un morceau de chair finissait irrémédiablement dans la bouche et je vomissais à chaque fois. Je ne comprenais pas ce qui m’étais arrivé jusqu’à que mes parents entendent par des dérivés. Je perdis mes rares amis, finissant irrémédiablement à manger une partie de leur chair. Je n’avais pas compris ce qui m’arrivait, alors j’avais essayé  de me rassurer en m’expliquant que ce n’était que la rage que j’avais eu et que j’avais encore contre mon clan. Je n’avais pas pu  voir que mes yeux n’était pas ceux de mons espèce, et personne n’avait semblé  faire le lien avec ces hybrides enragées. Ou peut-être que si, que tout le monde l’avait su mais qu’il avait préféré médire pour ne pas voir.

Mes parents eux  étaient dans le déni volontaire,je les avais insulté, je les avais blessé encore et encore, ils étaient lacéré sur leurs chairs, comme je l’étais moi-même dans mon coeur.  Mon frère et ma soeur n’avait pas compris non plus, même s’ils avaient compris que j’étais plus comme eux. Mais l’avais-je été réellement à un jour. J’étais allé de plus en plus loin dans la rage, plus loin dans cette haine des autres et de moi.

Et à Quinze ans, il l’avait enfin vu  et à partir de là, je n’avais plus de famille et que je n’allais plus jamais volé.

On m’avait laissé au bord d’une route, proche du banc sur lequel j’étais assis pour reprendre mon souffle. Il semblait que Yang m’avait contaminé avec mon désir de ne pas manger autrui. De renier peut-être mon espèce. Yang était le destructeur, peut-être que de ce désir de rébellion j’avais laissé la porte à son poison. Adolescent et à la rue, j’aurais pu finir sur un trottoir, vidé de mes entrailles. Mais j’avais eu un peu de chance, un ami de la « famille » m’avait permis de rester chez lui, sans préciser que j’y étais évidemment.

C’était une traversée du désert, je ne voulais pas être un poids, mon poison et moi.
J’avais fini par lui demander si je pouvais vivre dans la réserve de son magasin, cette cordonnerie où je continuais encore de travailler aujourd’hui. Il avait refusé mainte et mainte de fois, jusqu’à que j’avais accepté de finir au moins le lycée avant de travailler chez lui. A cette époque, je n’avais qu’une envie, c’était celle de devenir indépendant, pour ne plus avoir à supporter cette vie trop étincelante. J’avais su à ce moment que j’étais un dérivé, que de voir de la viande était encore plus de souffrance et que dans un sens j’avais forcé mes hôtes à s'accommoder à cette particularité.

Je retourna au travail remerciant à demi-mot le patron et mon sauveur de cette escapade. Les clients affluaient comme au premier jour où j’avais travaillé dans le magasin. Ils se réjouissent de porter la mort à leur pied et je souriais à leur demande avec sincérité. Je mangeai en retrait ma salade dans l’arrière-boutique où autrefois gisait mon sommier.

J’y étais resté jusqu’à il y a quelques semaines, jusqu’au moment où j’avais décidé qu’il était peut-être temps de ne plus vivre au même endroit où j’entreposais les marchandise que je vendais le lendemain. L’idée était venu de mon propriétaire qui s’était plaint de ne pas trouver de locataire sérieux. J’avais sauté sur l’occasion, prouvant avec sans doute un peu trop d’insistance que j’étais le locataire parfait qui prenait pas de place et qui payerait son loyer sans retard. Je n’avais pas su pourquoi il avait accepté, mais j’en étais ravi. j’avais enfin un début d’évolution, de quelque chose de nouveau à l’horizon.

Je rentrai avec un magnifique coucher de soleil, repensant à cette première rencontre avec ma colocataire. C’était un jour comme celui là, où le séjour était désert. Le vieil homme était descendu pour m’expliquer les modalités et d’un petit service qu’il avait en échange de ce loyer dérisoire. Elle s’était caché derrière se demandant qui j’étais. Sunny elle s’appelait. Elle était jeune, plus jeune que moi en tout cas et elle semblait avoir une histoire aussi compliquée que la mienne. Je devais quelquefois lui tenir compagnie et ça m’allait. Elle ne savait rien de moi, je ne savais rien d’elle, c’était parfait pour réapprendre à me lier avec autrui.

La soirée passa en un instant.Avant de me coucher je fis une prière à Ying. Je voulais pouvoir encore me tenir et ne pas passer de l’autre côté le lendemain. Je lui avais donné mes ailes pour ne plus toucher la chaire.

Et je voulais dépasser un mois sans ce goût métallique.


Derrière le pc

Pseudo(s) : Summeryoid
ge : Trop pour voir le lycée comme le présent, pas assez pour être une adulte responsable
Comment as-tu connu le forum ? : Une muette !
Un avis ? : BO
Mot de passe :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Cyborg
Ach. 1 :
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Mer 21 Nov - 20:21


KEKOU JULIUS BIENVENUE ! heyyou

J'aime le prénom, j'aime le nom, j'aime le métier perfecto
Puis j'approuve les corneilles ! yesyes
En tout cas il me semble tout à fait sympathique alors faut pas éviter à venir me gratter un lien ou deux avec un de mes nombreux persos heymama

byebye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A fini sa fiche rapidement
Revenant
Aventurier en herbe
Conteur debutant
Touriste
Petit richou
Petit consommateur
Petit donateur
22
achievements
Rang Eos
Ach. 1 : A fini sa fiche rapidement
Ach. 2 : Revenant
Ach. 3 : Aventurier en herbe
Ach. 4 : Conteur debutant
Ach. 6 : Touriste
Ach. 7 : Petit richou
Ach. 8 : Petit consommateur
Ach. 9 : Petit donateur
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Age : 22

Mer 21 Nov - 20:23


Que vois-je, une fiche qui ne possède pas de bienvenue de ma part, vite faut que je le fasse avant qu'on me retire ma médaille en chocolat !

BIENVENUE PARMI NOUS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achievements
Invité
Mer 21 Nov - 20:26


Bienvenue parmis nous! mouton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
a terminé sa fiche rapidement
petit richou
money money
toi être la banque ?
vive la charité
chouchou de Gnome
était présent avant les 1 an
habitué des lieux
a participé au bal
a survécu à la venue des terriens
Cœur sur la main
19
achievements
Humain à don
Ach. 1 : a terminé sa fiche rapidement
Ach. 2 : petit richou
Ach. 3 : money money
Ach. 4 : toi être la banque ?
Ach. 6 : vive la charité
Ach. 7 : chouchou de Gnome
Ach. 8 : était présent avant les 1 an
Ach. 9 : habitué des lieux
Ach. 10 : a participé au bal
Ach. 11 : a survécu à la venue des terriens
Ach. 12 : Cœur sur la main
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Age : 19

Mer 21 Nov - 20:55


LESGOOOO LE DÉRIVÉ CORNEILLE. ♥️

Bienvenue sur le forum ! J'espère que tu vas te plaire parmi nous et surtout si tu as des questions ou si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas. ♥️ ( Si tu veux on est disponible sur le discord du forum ! Voilà voilà, des bisous. )

Bye byebye

_________________



Citation :
Droits de modération donnés à Ragnar le batard par Fuji la tapette


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A fini sa fiche rapidement
Conteur débutant
Cœur sur la main
Habitué des lieux
Victime
Vilain petit canard
Vieille branche
Acteur
Grand bavard
Créateur
Voyageur
Membre salé
Double Kill
20
achievements
Dérivé
Ach. 1 : A fini sa fiche rapidement
Ach. 2 : Conteur débutant
Ach. 3 : Cœur sur la main
Ach. 4 : Habitué des lieux
Ach. 6 : Victime
Ach. 7 : Vilain petit canard
Ach. 8 : Vieille branche
Ach. 9 : Acteur
Ach. 10 : Grand bavard
Ach. 11 : Créateur
Ach. 12 : Voyageur
Ach. 13 : Membre salé
Ach. 14 : Double Kill
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Age : 20

Mer 21 Nov - 21:46


Bienvenue dérivé !! ♥️

J'espère que tu vas te plaire parmi nous petit piaf Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A terminé sa fiche rapidement
Petit consommateur
Cœur sur la main
Aventurier en herbe
achievements
Ach. 1 : A terminé sa fiche rapidement
Ach. 2 : Petit consommateur
Ach. 3 : Cœur sur la main
Ach. 4 : Aventurier en herbe
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Mer 21 Nov - 22:45


Hello et bienvenuuue ! ♥️ J'aime déjà beaucoup ton perso, il est cute et je connais pas du tout l'anime d'ou il vient mais j'aime tellement sa bouille. *Q* Fuji a déjà tout dit sur le speech du staff donc je réitère pas mais on est là si besoin. :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Dérivé
Ach. 1 :
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Jeu 22 Nov - 8:10


J'avoue que je ne m'attendais pas à un si chaleureux accueil, j'en pleurerai presque QwQ.

J'espère que mon personnage vous plaira, vu que cela fait un petit moment que je n'ai pas écrit et ... Voilà je vous remercie

( Oui j'ai 0/20 en speech mais je vous aime déjà)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Gardien cancer
Ach. 1 :
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Jeu 22 Nov - 11:01


Bienvenue, chou !

J'ai pas encore lu l'histoire, mais le mental en tout cas est joliment écrit !

Maaais surtout comment direeee... Julius me parle sur un plan spirituel, bossant moi-même dans un magasin de chaussures. Si jamais tu as besoin d'une quelconque anecdote ou de détails, hésites pas j'en ai à revendre ! /pan

En tout cas, j'espère que tu te plairas bien avec nous, je lirai ton histoire un peu plus tard, mais ça promet ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
a terminé sa fiche rapidement
achievements
Rang Ahléa
Ach. 1 : a terminé sa fiche rapidement
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Jeu 22 Nov - 12:36


Pouah, toi corneille ? Ahléa corbeau plus beau plumage que toi !

(Sinon Welcome ;) J'espère que tu t'éclateras bien parmi nous et promis, on mange pas toujours les nouveaux... Pas toujours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
30
achievements
Humain à don
Ach. 1 :
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Age : 30

Jeu 22 Nov - 18:21


Écrit sur son ardoise:
"Bienvenue Julius Cornelius,
Jolie fiche, personnage intéressant, tendre et secret, discret mais plein d'ardeur, vivant chaque instant du quotidien et si proche malgré lui de la mort qu'il rejette, écriture agréable à lire et formant un tout aux milles possibilités !
Quelque chose me dit que je te connais 8D
Réserve moi un rp !
Sunny"
Efface son ardoise et dépose un cookie de bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
a
b
c
d
f
g
h
i
j
k
l
m
n
o
achievements
Gardien Verseau
Ach. 1 : a
Ach. 2 : b
Ach. 3 : c
Ach. 4 : d
Ach. 6 : f
Ach. 7 : g
Ach. 8 : h
Ach. 9 : i
Ach. 10 : j
Ach. 11 : k
Ach. 12 : l
Ach. 13 : m
Ach. 14 : n
Ach. 15 : o
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Ven 23 Nov - 19:47


Bienvenue !

Rejoins les rangs de mes petits démons, héhé. Twisted Evil

J'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Ach. 1 :
Ach. 2 :
Ach. 3 :
Ach. 4 :
Ach. 6 :
Ach. 7 :
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Lun 26 Nov - 10:57


Bienvenue à toi ! moh

Si Sergy te harcèle comme elle l'avait raconté en Discord, fais attention. Et si c'est son personnage, c'est peut-être à cause des possibles chaussures gratuites comme Julius semble dans le milieu de la godasse. Huhu.

Bonne validation, sinon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
a terminé sa fiche rapidement
Justicier
Mafieux
Saltimbanque
Touriste
Quadra Kill
22
achievements
Terrien
Ach. 1 : a terminé sa fiche rapidement
Ach. 2 : Justicier
Ach. 3 : Mafieux
Ach. 4 : Saltimbanque
Ach. 6 : Touriste
Ach. 7 : Quadra Kill
Ach. 8 :
Ach. 9 :
Ach. 10 :
Ach. 11 :
Ach. 12 :
Ach. 13 :
Ach. 14 :
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Age : 22

Jeu 29 Nov - 22:09


Coucou et bienvenue à toi !
Alors tout d'abord ! Ton choix d'avatar.... djzmsjzlmsjzmhz ❤️ J'adore Nozaki il est génial !
Ensuite toute ton histoire est trop triste. D: C'est pas bien ça ! Pauvre petit... :c
Il faut tout de même que tu fasses attention si ses crises le reprennent, il pourrait être tué par la milice d'Ariesten.
En tout cas je te valide !


Je te conseille de passer sur le recensement de l'avatar ! De plus, si tu es concerné par les pouvoirs, fais y un tour. Nous t'invitons par la même occasion à te trouver un ou des compagnons de rp, ainsi que de faire ta fiche de relation si l'envie t'en dit ! De plus, va aussi activer ta fiche de personnage dans ton profil, c'est important, c'est comme avoir un mini CV partout avec soi ! Pour rejoindre notre discord c'est pas ici que ça se passe : https://discord.gg/thZmcCN
Amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achievements
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Cornelius - the crow says hello • End
Page 1 sur 1

Sauter vers: