AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

C'est une catastrophe ! [Ft. Mirko]
Cyborg
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 09/03/2017
Jeu 30 Mar - 19:13
Injures censurées
dialogue en gras
pensées en italique
C'est une catastrophe !
La journée avait prit fin. Le soleil se couchait au loin qui laissait apparaître le ciel rosâtre parsemé de nuages blancs éparpillés dans tout les recoins. J'avais eu un entretien d'embauche dans un restaurant, oui ça paraît idiot de ma part, mais vivre dans un bordel avec des paiement en retard, j'avais pas le choix. Par la suite, j'avais acheté un hot-dog avec des sous que j'ai... trouvé. Ah, nom d'un Ying, que ça sent bon les hot-dog, ça me rappelle... Je, j'en sais rien en fait. Je ne sais plus ce que ça me rappelle. Je poursuivais mon chemin à travers Ariesten, profitant que mon temps-libre pour m'amuser un peu, je sais très bien que quelque de mauvais arrive mais je continue malgré ça. Je sais tout aussi que j'ai oublié de faire quelque chose chez moi. Comme fermer la bouteille de gaz. En me promenant j'avais découvert que j'avais une tâche de ketchup sur ma chemise. Super, ça fait la cinquante-unième que le sali de cette sorte. Foutu ketchup, apparemment il ne m'aime pas. Je chopais un chiffon et je nettoyais ma chemise avec tout ce que je pouvais. Super, maintenant ça fait comme une tâche de sang. Quelques minutes plus tard, j'étais arrivé devant le parc, j'avais pas eu l'idée d'y aller mais mes pieds y sont rentrés tout seuls. Alors le choix était simple. J'allais me balader au parc.

Ce n'était pas comme ça allait empiré. J'avais fini le hot-dog, je posais très gentillement le papier dans la poubelle. Je me baladais dans le parc, sous le regard moqueur des autres sur la tâche qui se voyait BEAUCOUP sur ma chemise bleue. Je continuais ma promenade en regardant les arbres très jolis à cette heure-là. J'étais comme tout passant, j'étais seul, certainement mais je pouvais me fondre dans la masse. Mais mon bras était trop éclatant à cette heure. Sa couleur jaunâtre pouvais aveuglé une personne au soleil, si si, c'est pas des conneries c'est déjà arrivé. Ce n'était pas comme si je trébuchais, mais le pire devait arrivé. Je tombais par hasard à cause de mon lacet qui s'était défait. Et dans le feu de l'action, une personne tomba en même que moi. Je l'avais embarqué en lui faisant un croche-patte.

Remuant ma tête, je me relevais remarquant la personne qui était tombé. C'était un jeune garçon aux cheveux noirs.

Rhys : Nom d'un Ying ! Je suis vraiment désolé ! Vous allez-bien ?! Exclamais-je.

Je tendais ma main pour l'aidé à se relever. Tout ce que je ne voulais pas c'était qu'il soit une mauvaise personne, qui m'insulte de tout les noms, comme certains. Pendant que les passants se moquaient de l'action, en rigolant tout ce qu'ils pouvaient, Gnééé, c'est vrai c'est drôle, mais lorsque c'est eux qui tombent ils sont pas très content.
  
Veuillez bien faire attention lorsque vous traînez avec Rhys
C'est une catastrophe ! [Ft. Mirko]
Ombre
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 22

Description
Avatar: Avilio Bruno - 91 DAYS
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 19 ans.
Dim 23 Avr - 21:29
[Désolé, ce n'est pas aussi bien présenté que toi. J'ignore comment faire pour faire des présentations comme ça :/ ]



Accoudé sur un rebord de fenêtre, Mirko passa sa main dans sa poche pour regarder ce qu'il lui restait en monnaie. Avec ce qu'il lui restait, il pouvait aisément s'offrir une nuit dans un hôtel miteux, avec dîner et petit déjeuner dégueulasse qui va avec. Il fixa quelques instants le creux de sa main, avant de la refermer pour remettre ce qu'il avait à l'intérieur dans sa poche de jean. Il se mit à marcher avec entrain vers un quartier animé de la ville afin de se renflouer aisément. Avec ce qu'il avait préparé, il pouvait se faire un peu d'argent, mais bien sûr, il n'allait pas faire ça indéfiniment. Les gens sont cons, comme il disait, mais pas assez pour se faire avoir plusieurs fois, surtout que les discussions vont bon train par ici.
Arrivé dans un quartier qu'il trouva à son goût, il s'installa au milieu d'une place. Il toussa quelques fois et commença a beugler :

" Habitants, habitantes ! Venez, venez voir ce que j'ai à vous montrer ! "

A ces mots, il sortit de sa poche, quelque chose qui ressemblait vaguement à une chenille verte, pleine de poiles, de la largeur d'un pouce, et aussi grand que la longueur d'une main. Quelques personnes s'amassèrent autour de lui, curieux de ce qu'il allait faire.

" Vous me direz : Mais qu'est ce que c'est ?! " Il sourit un instant, et reprit de plus belle " Cette chenille, inanimée, n'a rien d'extraordinaire, je vous l'accorde ! Mais elle fera plaisir aux plus petits comme aux plus grands ! Il ne m'en reste plus qu'une, les gens se sont arrachés cette trouvaille ! "

Il n'espérait pas gagner beaucoup avec ce tour de passe passe qui s'apprêtait à faire, mais l'argent, c'est de l'argent. Il posa la chenille sur son épaule et passa son doigt qui avait un bandage autour de l'ongle le long de son bras, et comme par magie, la chenille suivit le tracé de son doigt. Déjà, certaines personnes étaient étonnés par ce qu'il venait de faire. Mais ce n'était pas finit, d'un ordre sec, il fit sauter la chenille de son bras à l'autre, puis il lui fit faire des acrobaties par divers ordres. Les personnes autour semblaient impressionnés, tandis que certains applaudirent. Mirko salua son public et la chenille glissa sur son épaule, qui suivait encore le tracé de son doigt.

" Je la vend au plus généreux, ce n'est pas cher ! Une fois à vous, elle pourra obéir à vos ordres, et vous pourrez vous amusez pendant des heures avec ! "

Il prit l'argent que lui offrait une dame d'un certain âge, qu'il enfourna dans sa poche à argent. Aussitôt, la dame essaya son nouvel achat .. Sans succès, la chenille resta immobile..

" Mais c'est quoi ça ?! "  Dit-elle " ça ne marche pas ! C'est de l'arn... "

A peine elle voulu lever les yeux sur Mirko, qu'il avait disparu .. Le quartier était parsemé d'ombre, il n'a pas attendu pour profiter de l'occasion de prendre la poudre d'escampette.


Il se trouva maintenant dans un parc. Ayant prit diverses ruelles pour ne pas se  faire suivre, il se sentit maintenant en sécurité. Il retira son "pansement" à son doigts.

" Un aimant dans la chenille, un aimant sous le bande. Le tour est joué. héhé. " Dit il tout haut, en jetant son bandage à terre et mettant son aimant dans son autre poche qui ne contenait aucun argent. Tout en faisant, il se mit à avancer, tête baisser .. Jusqu'à qu'il heurta quelque chose qui le fit tomber à terre. C'était un homme. Il n'avait pas l'air méchant, au contraire, il avait l'air désolé et proposa sa main à Mirko pour le relever. Mais, le voyou n'en resta pas là. Il se tint le bras sur lequel il est tombé, en jurant :

" Ptaiiiiiiiin ! Tu m'as fait mal là ! Ca va encore me coûté cher l’hôpital, pour me faire examiner et tout !!! " Cria t'il, tout en actant le blessé à la perfection. Il était habitué à ce genre d'arnaque. Faire exprès d'avoir mal, et toucher du pognon de la personne responsable, et s'en aller, libre comme l'air.

" En plus j'ai a peine de quoi m'acheter à manger, et je devrais l'utiliser pour me faire soigner. Mais merde ! Ca va pas là ! Faut payer, M'sieur !  "

Grâce à son jeu acteur, il joua le blessé à la perfection, il s'aida de la main tendue pour se relever avec son autre bras, puis se tint le membre soit disant "blessé"

" ARG ! "
C'est une catastrophe ! [Ft. Mirko]
Cyborg
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 09/03/2017
Lun 24 Avr - 0:05
Injures censurées
dialogue en gras
pensées en italique
C'est une catastrophe !
A peine voulais-je relever la personne, que cette personne se mit à juré. Je le regardais, avec un air intrigué, je sais que les « humains » ont mal quand ils tombent… Mais cette réaction est au dessus de celles que j’ai pu voir. Malgré cela, je continuais à m’excuser. J’avais peur que cette personne me raquette ou quoi que ce soit. Mais, dans l’état où il se trouve, il ne pourra pas faire grand-chose. Je continuais à le regarder ne sachant quoi faire, je l’écoutais. Mon œil me disait qu’il me menaçait, mais je trouvais que cette réaction doit être normale… On dirait un clochard aussi… J’y peux rien, faut pas m’insulter, il est mal habillé alors je me fais des idées, des premiers avis sur la personne. C’est ce que les humains font, pas vrais ?

Rhys : Euh, excuse-moi… Mais, je ne pourrais pas te payer l’hôpital, je n’ai pas d’argent sur moi. Si tu veux je peux diagnostiquer ton bras ! Disais-je.

Comme ça, je pourrais effectivement lui dire si son bras est mal au point, cela serait le comble si son bras est cassé, à cause de cette chute ridicule… Moi, pour l’instant je n’ai aucune anomalie, enfin du moins je l’espère. Regardant autours de moi, je remarquais que beaucoup de civils nous regardaient comme de vulgaires animaux. Ce que je n’appréciais vraiment pas, je dévisageait chaque humains qui nous regardait.

Je soupirais soudainement, ne sachant quoi faire, j’avais tout de même un peu honte de l’avoir fait tomber. Il avait l’air d’avoir réellement mal, je ne savais où me mettre. Je voulais le laisser tombé mais, je ne suis pas un crevard. Je ne suis pas un cyborg comme ça.

Même sans son accord je faisais un rapide diagnostique de son bras. Mais malheureusement il est du mauvais côté et je ne peux pas le diagnostiqué. J’aurais aimé pouvoir le faire avant une quelconque discussion au propos de mes finances pour payer l’hôpital. Et puis de toute façon qu’il ne veuille ou non, je ne pourrais pas le lui payer.

Rhys : Par contre, avant toute choses… Comment te nommes-tu ? Demandais-je inconsciemment.
 
Rhys est une sorte de catastrophe niveau 5
C'est une catastrophe ! [Ft. Mirko]
Ombre
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 22

Description
Avatar: Avilio Bruno - 91 DAYS
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 19 ans.
Mar 25 Avr - 15:47
~ Merde .. Bordel. Il est capable de ça, l'cyborg là ? ~ Pensait il en se cachant le bras. Lui qui voulait avoir un peu plus d'argent, c'est foutu de ce côté. Mais Mirko peut redoubler d'intelligence lorsqu'il s'agit d'avoir de l'argent, ou d'éviter d'en utiliser .. Il soupira longuement, puis sortit une clope froissée de sa poche arrière de jean qu'il alluma avec une allumette. Il jeta plusieurs fois la fumée par sa bouche sans aspirer ce nuage toxique, puis, il prit une inspiration pour prendre une bouffée de la cigarette, qu'il cracha au dessus de lui.

" Nan, nan c'est bon .. J'ai juste très mal .. Et j'ai faim. Pour te faire pardonner, tu pourrais me payer à manger, hein M'sieur ? "

En bloquant la cigarette entre ses lèvres, il dépoussiéra vulgairement ses habits, qui sont d'ailleurs assez mal en points, malgré une petite touche de raffinerie qu'il s'en dégageait. Il reprit une bouffée de la sucette à cancer qu'il recracha la fumée vers le sol, cette fois ci. Il se mit à regarder son interlocuteur, le cyborg qui l'avait fait tombé, la future "victime" de ses plans foireux pour avoir de la thune, ou à manger gratuitement. Tout est bon pour faire des économies, d'après Mirko. Mais il aurait voulu mieux avoir l'argent en liquide pour se faire "examiner". Mais il a fallu qu'il tombe sur un cyborg qui est capable de diagnostiquer un bras cassé à travers sa peau et ses vêtements. Mirko espérait cependant qu'il ne fasse pas office de détecteur de mensonges ! Il n'avait pas mal, pas d’égratignures. Mais il ne pouvait pas partir sans profiter de l'occasion, et puis .. Même s'il pouvait voir si il mentait, ou que ça tournerait au vinaigre, il pourrait juste s'en aller, sans que le cyborg sache quoi faire ..

Alors que Mirko examinait de la tête au pied le cyborg quelques instants, tout en réfléchissant ce qu'il pourrait bien dire pour qu'il lui paye quelque chose à se mettre sous la dent, une question de la machine humaine lui vint à ses oreilles .. Il lui demandait comment il s'appelait.
Après toutes ces années dans la rue, à faire des cambriolages, du rackette, des arnaques, du vol à l'arracher, toutes ces années lui avaient apprit une chose : Donner son nom au premier venu est une mauvaise idée. Et au diable s'il avait un détecteur de mensonge, il préférait lui donner un faux nom. Même si personne ne se rappelle de lui à ce moment, il préférait jouer la carte de la précaution. Ça pourrait être un flic après tout ..

" Hm .. Pourquoi je te le dirais ? "


Dit il avant d'un ton légèrement acariâtre, avant de le regarder de la tête au pied "Désolé d'être de mauvaise humeur .. C'est la douleur qui parle. Bon, moi c'est Danny, enchanté, tout ça tout ça.. Et toi, qui t'es ? hm ? "

Il reprit une bouffée de sa cigarette, en soupirant. Il ferma les yeux un instant avant de les ouvrir.
C'est une catastrophe ! [Ft. Mirko]
Cyborg
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 09/03/2017
Ven 28 Avr - 20:13
Injures censurées
dialogue en gras
pensées en italique
C'est une catastrophe !
Bien, j’avais réellement affaire à un clochard. Je sais que je suis énormément malpoli sur ce sujet mais, il est vraiment bizarre et je n’aime pas trop cela… Alors, ça veut dire que je suis un clochard moi aussi ?… Ô Ying, je suis un clochard.

Et bien sûr, sur ce coup je m’étais réellement trompé. Bien que j’essayais de diagnostiquer son bras, il le recouvrait et le cachait de mon œil bleu, il me demanda si je pouvais lui payer de la nourriture car apparemment il a faim… J’ai l’impression qu’il se fiche de ma gueule mais vraiment beaucoup. Et, je suis navré mais, j’avais utilisé ces sous pour mon hot-dog tâcheur de chemise. Je commençais par être un petit peu énervé puis je respirais un bon coup pour me calmer. Parce que sinon il y va encore avoir une catastrophe naturelle. Et sur Ariesten, c’est pas joli-joli à voir.

Il alluma aussitôt une cigarette, il avait l’air jeune… Je ne comprendrais jamais pourquoi les gens fument. Ils nuisent à leurs santé et, beaucoup avec cette idiotie. Oui, je sais je ne peux pas critiquer mais, nuire à sa santé c’est… Idiot. C’est le mot.

Puis soudainement, alors que j’allais lui répondre sur le sujet de la bouffe. Un bâtiment explosa aussitôt. Je me retournais surpris de l’explosion et je diagnostiquais aussitôt l’endroit qui avait explosé. C’était le restaurant où j’avais posé mon CV… Le restaurant était juste à côté du parc et il y avait un haut risque que les arbres prennent feu. Mais, aussitôt le feu était entrain de se propager que les pompiers arrivaient sur place. Je me retournais vers Danny et je commençais à ronchonner.

Rhys : Put*** mais, c’est pas possible !

Je savais que ma présence allait nuire à la vie de chaque habitants mais, je n’avais pas le choix que de rester sur Ariesten, j’avais besoin de retrouver le scientifique qui m’avait transformé en cyborg.

Reprenant mon souffle, je remarquais qu’un arbre tombais sur moi, je prenais aussitôt mon stick et lança une charge électrique sur l’arbre afin de le faire balancer de l’autre côté. Cela de fait, je regardait Danny. Quand j’y pense je ne lui avait pas répondu.

Rhys : Oh pardon, je m’appelle Rhys. Ravi de te connaître.

Enfin du moins, j’espère être ravi.


Don't mind him, he's just Rhys.
C'est une catastrophe ! [Ft. Mirko]
Ombre
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 05/02/2017
Age : 22

Description
Avatar: Avilio Bruno - 91 DAYS
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 19 ans.
Ven 5 Mai - 17:20
Aucun scrupule à extorquer ainsi de l'argent. Mirko voulait vraiment son du. Même s'il n'avait rien, ni aucune douleur, il voulait vraiment  de l'argent, ou au moins, à manger. Ce n'était pas le pire qu'il pouvait faire bien sûr. Des rackettes de commerces, des braquages, des cambriolages, du deal .. Il se jetait sur tout les moyens possibles pour avoir quelques pièces d'or. Sa propre limite étant le meurtre, ou la violence aggravée .. Jusqu'à qu'il soit devenue une ombre. Cette limite était devenue floue .. Et il se demandait sans cesse si cette limite qu'il s'était instaurée pouvait subitement disparaître. Mais il n'avait pas encore franchit le pas, et c'était une bonne chose, en soit.  
Il prit une dernière bouffée de sa cigarette avant de la jeter et de l'écraser avec son pied. Peut être allait il avoir à manger ? Autant bien se comporter alors, il ne voulait pas chercher les ennuis, pas aujourd'hui.. C'est lorsqu'il vit son interlocuteur qui s'apprêtait à parler, qu'un bruit épouvantable le fit sursauter. Un bâtiment explosa .. Hein ? Mirko était étonné. Et curieux. Il se demandait ce qu'il se passait là bas .. Mais ne bougea pas, le curiosité n'allait pas ramener à manger sur la table. Il décida d'hausser les épaules, se foutant catégoriquement de l'explosion.

" Bah dis donc .. "

S'exclama t'il avant de lever les yeux au ciel .. Avant de voir un arbre tomber vers le cyborg, et par extension, lui même. Par réflexe, il raidit ses muscles, prêt à se faufiler en ombre et s'éloigner de ce parc de malheur. L'intervention rapide du dénommé "Rhys" le fit arrêter. Il leva un sourcil en direction de l'arbre, puis vers l'homme en face de lui.

" Bah merde alors. Balèze !" Dit il tout haut, avant de reprendre " Ok Rhys, ok ok .. "

Il mit ses mains sur ses hanches, en examinant Rhys. Il examina ses attributs cybernétiques un instant, se disant que tout ça .. Ça pourrait valoir énormément. De quoi vivre convenablement une très bonne partie sa vie. Il se gratta l'arrière du crâne et posa ses yeux sur le visage de Rhys ..

" On dirait qu'on s'occupe bien du bâtiment .. Ça serait bien de s'en aller d'ici non ? Tu m'offres à manger ? Ça serait une belle façon de s'excuser après tout. "

Il plongea sa main dans la petite veste miteuse qu'il porta pour en sortir une petite casquette marron qu'il mit sur sa tête .. A moins que c'était un béret. Enfin, après l'avoir mit, il sortit à nouveau une cigarette qu'il alluma rapidement. Il regarda rapidement en direction de Rhys et soupira avant de lui tendre une de ses cigarettes à cancer.

" J't'ai pas demandé .. T'en veux une ? "

Surprit par lui même, Mirko se surprend à offrir une clope à un inconnu.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
» Une catastrophe ambulante ?
» Retour en catastrophe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Ville :: Le Parc-
Sauter vers: