L’espérance est la plus grande de nos folies ♪ | Sergueï V. Armyanski [Finie]
Ach. 1 : Histoires terrifiantes
Ach. 2 : Aventurier valeureux
Ach. 3 : Dépensier
Ach. 4 : Money money
Ach. 6 : Mafieux
Ach. 7 : Saltimbanque
Ach. 8 : Top Voteur
Ach. 9 : Victime
Ach. 10 : Vilain petit canard
Ach. 11 : Birthday
Ach. 12 : Arbre Mojo
Ach. 13 : Acteur
Ach. 14 : Artiste
Ach. 15 : Voyageur
Ach. 16 : Habitué des lieux
Ach. 17 : Chouchou de Gnome
Ach. 18 : Nounou
Ach. 19 : Quadra Kill
Ach. 20 : Antiquaire
Mer 3 Mai - 21:41



Armyanski Sergueï

Un petit serpent ♪
Nom & Prénom Sergueï Vassili Armyanski
Âge 28 ans
Métiers Ancien "host" dans un club/serveur
Orientation sexuelle Bi
Groupe Hybride/Ombre
Hybridité Serpent: Serpent-liane

3 qualités Roué - Charmeur - Joueur
3 défauts Impulsif - Provocateur - Susceptible

Avatar Stefan Drahos | Sir Wendigo



POUVOIR



« Siffle, siffle petit serpent »
Hybride, tu as la capacité de revêtir cette fameuse forme rampante si caractéristique des serpents, un long corps fin atteignant le mètre 80 avec lequel tu arrives de passer d’arbre en arbre. Puis il y cette fameuse langue « bifide », un mot bien compliqué qui n’appartient même pas à ton vocabulaire, m’enfin cette caractéristique t’aide à identifier et localiser les différentes odeurs autours de toi. Il y a aussi tes yeux aux pupilles horizontales te permettent de bien évaluer les distances, qui te permettent de te déplacer facilement. Et enfin, tu as aussi ces fameux crochets emplis de venin, certes loin d’être mortel, mais qui donnent de bonnes démangeaisons à ceux qui ont mérité tes morsures.

Quand tu reprends forme humaine, il ne te reste que tes pupilles, ta langue plate et fourchue et quelques écailles le long de ta colonne vertébrale. Comme tout serpent, il a du mal à supporter l’hiver, il fonctionne alors comme au ralenti et a bien du mal à quitter les endroits chauds. A cause de ça, tu dois enfiler des tonnes de vêtements ne laissant de découvert que tes yeux pour voir où tu vas. Tu ne prends que très rarement ta forme animale durant cette période.



MENTAL


« Glisse, glisse silencieusement »

Tu es atteint de ce que certains spécialistes appellent la « bipolarité » ou plutôt trouble bipolaire, depuis combien de temps ? Tu n’en sais rien, mais cela a été diagnostiqué quand tu avais un peu plus de la vingtaine. Tu n’aurais pas pu mettre un nom dessus si l’un de tes rares amis ne t’avait pas forcé à aller consulter. Même si désormais tu avais un nom pour nommer ce dont tu souffrais, tu ne fis rien pour changer. Tu ne retournas pas voir le psychiatre du CMP malgré l’insistance des rares personnes qui tenaient à toi, tu ne pris pas non plus des cachets pour réguler ton humeur. Tu continuas donc à osciller entre les périodes de « manies », puis « dépressive » avant de réussir à trouver quelques jours de stabilité.

Si en temps normal tu as toujours été une personne impulsive, et provocatrice cela empire considérablement quand tu entres en phase maniaque. L’hyperactivité, l’euphorie te pousse à réaliser des choses que même toi ne ferais pas forcément. Combien des plus violentes bagarres que tu as causé ou auxquelles tu as participé ont été pendant ces périodes ? Tu es alors un poids, une personne insupportable et les tes propres le deviennent aussi à tes yeux. Tu te sens agresser quand ils s’inquiètent car tu rentres alcoolisé, ne tenant même plus sur tes jambes et incapable d’être incohérent une seule seconde. Ce sentiment d’agression te pousse à les fuir, à te « réfugier » auprès d’inconnus ou presque qui eux te poussent plus dans la mauvaise pente qu’autre chose. Tu ne sais plus le nombre de fois où tu t’es mis en danger pour ces personnes dont tu ne souviens même plus le nom. Tu as dépensé des sommes astronomiques, tes économies disparaissant aussi rapidement que la neige au soleil, prêtant ou dévalisant les boutiques pour des bidules inutiles… Puis il y a aussi tous ces matins où tu t’es réveillé dans les bras d’une ou plusieurs personnes sans même te souvenir de la soirée ?Au point qu’il en soit incroyable que tu n’es rien choppé de graves de ces partenaires d’un soir.

Les professionnels de santé crieraient « comportement à risque » s’ils te voyaient dans quel état tu te mets. Tu te souviens même que lors de la consultation de « diagnostic », le psychiatre avait proposé une hospitalisation. Tu avais refusé avec violence, tu n’étais pas fou ! Pas comme les autres… tu étais juste toi. Tu en venais à pleurer de rage, tu n’étais pas un fou, tu n’étais pas malade… Sinon les autres le seraient aussi, car tu n’es pas si différent d’eux non ? Eux aussi agissent comme toi ! Tu as envie d’hurler quand tu y penses. Mais à la place c’est ta langue qui se fait vicieuse pour cracher ta haine, tes poings qui s’expriment en jouant contre tout et n’importe quoi, mur, objet, individu. Tu es si colérique, si nerveux, si énervé… Ça n’a pas changé depuis ton adolescence, depuis que tu as compris que le monde n’était pas parfait. S’il l’avait été tu ne serais pas ici.

Bien sur, tu n'es pas toujours en colère. Tu as aussi tes moments où tu es optimiste, voire même un peu trop mais tu as l'impression que ceux là se font plus rare. Cependant, ça ne t'empêche pas de recevoir les réprimandes de tes proches quand tu t'enfonces dans des projets irréalisables. Mais c'est normal de vouloir toujours le meilleur, non? De voir toujours plus haut, tu es juste ambitieux, non? Tu as presque l'impression que tu pourrais t'envoler si les autres en te retenaient pas.

Puis tout cela disparaît pour laisser place à l'anxiété, à la tristesse... Tu n'as alors aucune envie de sortir, de faire face aux autres. Tu perds goût à la vie, aux plaisirs simples. Tes projets farfelus cessent et même la simple idée de t'habiller et de quitter ton minuscule appartement te semble insurmontable. Tout te paraît si lent, si long à se réaliser, tu as du mal à garder tes idées en place, non pas parce qu'elles se font trop rapides et abondantes mais parce que tu te perds dans tes pensées. La concentration n'est donc jamais ton fort.

Autrement, tu n'as jamais été une personne particulièrement brillante. Tu n'as pas non plus été très intéressé par l'école, tu as d'ailleurs arrêté le lycée en cours de route. Tu n'es pas non plus la personne la plus cultivée au monde, même si tu as des connaissances sur certains domaines. Cependant, beaucoup sont d'accord pour dire que tu es quelqu'un de malin et débrouillard en général.



HISTOIRE


« Et avec lui sois très doux, sinon à la porte il te cloue... »
4 ans, salon de l’appartement familiale.
Installé sur chaise, tes minuscules pieds se balançaient au rythme de la musique qui s’échappait du poste de radio. Tu étais en train de gribouiller un dessin représentant ta famille.  Les petits personnages en bâton se tenaient au milieu des fleurs et ils étaient tous souriant. Tu t’étais dessiné en train de tenir la main à ton père et ta mère. Tu te souviens que ta mère avait souri en voyant cette formidable œuvre. Elle l’avait même scotchée au mur de ta chambre avant d’aller embrasser ton père qui revenait du travail. Qu’est-ce que tu pouvais demander de plus ? Tu étais déjà parfaitement heureux ainsi.

7 ans, chambre d’enfant de l’appartement familiale.
Même maison, mêmes protagonistes, mais pas du tout la même situation. Caché derrière la porte entrouverte de ta chambre, tu regardais d’un œil larmoyant tes parents se disputer. Les cris, les mots de haine, les accusations, les bruits des vases, des assiettes brisées au sol. Tout cela te donnait l’impression d’être dans un cauchemar. Tu ne comprenais pas la moitié des choses qu’ils s’envoyaient à la gueule. Cependant, tu avais parfaitement saisi que c’était la fin d’une époque. Que c’était la fin de ton bonheur enfantin.

11 ans, salon de la maison maternelle.
Franchement, tu avais envie de vomir, ou de hurler, de briser quelque chose… Ce que tu voyais te faisait mal. Terriblement mal. Collé contre le chambranle de la porte, tu voyais ta mère riant et nourrissant un minuscule bambin, le père de celui-ci souriant à côté. Ils étaient heureux. Ils étaient une famille. Mais tu n’en faisais pas partie, tu ne voulais pas même car ce n’était pas TA famille. Ce n’était pas ton père, pas ton frère, juste des parasites… Et ta mère ? Une sale traîtresse. Sans un bruit, tu disparus dans ta chambre pour t’y enfermer. Plutôt être seul que de supporter cette vision.

14 ans, entrée de l’immeuble de l’ancien appartement familiale.
Tu étais parti, tu avais fui la maison de ta mère et sa nouvelle famille parfaite. Tu n’y avais pas ta place, tu étais le vilain petit canard. A vrai dire, tu demandais même si tu avais ta place dans ce monde. Tu croisas ton propre regard dans le miroir du couloir. Un regard empli de colère et de ressentiment. Et te voilà maintenant, chez ton père, mais ce que tu considérais comme ta maison ne l’est plus. Tu peux le sentir, le voir. Et, tu ne te sens toujours pas mieux.

16 ans, arrière cours du lycée.
Tu séchais, ce n’était une nouveauté. A vrai dire tu ne savais même pas pourquoi tu te forçais à venir au lycée chaque matin. M’enfin, en venant ici tu retrouvais ton groupe. Tu passais ton temps avec d’autres jeunes tout aussi perdus que toi. Tu les appelais tes amis, mais il y en avait que peu à qui tu pouvais vraiment faire confiance. Deux ou trois comptais véritablement pour toi, tu n’avais pas besoin de mots pour te sentir mieux avec eux. Ils n’étaient peut-être pas des gentils garçons -voire des gentilles filles- mais tu t’en fichais car avec eux ta solitude diminuait.

24 ans, dans un host club.
Petit, tu ne te serais jamais imaginé travailler dans un tel lieu. A vrai dire, tu ne savais même pas que cela existait. Tu avais rêvé de faire astronaute, cow-boy et des tas de choses. Tout cela avait changé quand tu avais grandi. Le manque de diplôme, ton incapacité à garder un job longtemps t’avaient poussé à te faire engager comme host dans le bar d’un de tes amis de lycée. Et depuis deux ans, tu t’en sortais très bien. Oh, tu avais connu des mauvais jours mais ton ami t’avait couvert. Tu n’avais plus de contact avec ta famille sauf un appel ou deux de ta mère. Elle continuait à prendre de tes nouvelles, et tu espérais toujours qu’elle arrêterait. Tu ne voulais pas entendre ses soupirs, son ton déçu et ses demandes incessantes de te reprendre. Ne pouvait-elle pas faire comme ton père et te lâcher ?

26 ans, un bar quelconque.
Tu avais vu un foutu psychiatre il y a deux jours. Tu n’avais pas voulu le voir mais après un énième pétage de plomb tu y avais été forcé. Sinon ton ami avait menacé de te virer à la fois de ton travail d’host et de chez lui. En effet, depuis environ un an tu vivais chez lui puisque tu avais dû quitter ta « colocation » avec une de tes ex. Tu étais allé chez différentes personnes avant de finir chez lui.  Mais tu commençais à en avoir assez. Tu ne voulais pas être forcé à faire des choses : prendre des médicaments, voir un psy… Tu n’étais pas un cinglé ! Tu n’étais donc pas rentré depuis que tu avais été au rendez-vous. Affichant un sourire, tu levas les yeux sur l’homme qui t’avais accosté pour t’offrir un verre. Au moins tu ne dormirais pas dans la rue cette nuit.

28 ans, un parc.
Tu étais mort il y a trois mois. Tu aurais pu être libéré de ce monde, mais tu étais de nouveau ici. Comme si tu avais été puni. Tu grimaças. C’était pire qu’une punition. Pourtant tu étais enfin tranquille, tu n’avais plus ta mère sur le dos, ni tes rares amis… Non tu étais de nouveau seul. Tu n’avais plus à voir un psy. Et pourtant… pourtant tu te sentais encore plus misérable. Incroyablement seul comme lorsque tu avais vu ta mère riant avec sa nouvelle famille. Tu sentis la bile envahir ta bouche. Tu avais tout perdu encore une fois.


DERRIÈRE LE PC
Pseudo(s) Dim/Thuring
Âge 22 ans
Comment as-tu connu le forum ? grâce à une certaine personne~
Un avis ? Pour l'instant j'adhère 8D
Mot de passe Je valide -Rag'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Invité
Jeu 4 Mai - 12:28


SERPEEEENT ! *Q*

Comme dit en CB j'accroche déjà 8D
(Re)Bienvenue ! ^-^

Bon courage avec ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
achievements
Invité
Ven 5 Mai - 9:24


Ooooh bienvenu petit serpent **

Fiche très sympa à lire en tout cas. Je suis curieuse de voir cette bipolarité en RP O/
Bon courage pour la suite :3
Revenir en haut Aller en bas
Ach. 1 : Histoires terrifiantes
Ach. 2 : Aventurier valeureux
Ach. 3 : Dépensier
Ach. 4 : Money money
Ach. 6 : Mafieux
Ach. 7 : Saltimbanque
Ach. 8 : Top Voteur
Ach. 9 : Victime
Ach. 10 : Vilain petit canard
Ach. 11 : Birthday
Ach. 12 : Arbre Mojo
Ach. 13 : Acteur
Ach. 14 : Artiste
Ach. 15 : Voyageur
Ach. 16 : Habitué des lieux
Ach. 17 : Chouchou de Gnome
Ach. 18 : Nounou
Ach. 19 : Quadra Kill
Ach. 20 : Antiquaire
Mer 21 Juin - 22:52


Merci pour votre accueil !
J'ai enfin terminé -après avoir recommencé plusieurs fois l'histoire x'D-
Je souhaite m'excuser pour mon retard, mais entre la soutenance et mon stage je ne savais plus d'où donner de la tête mais je me suis donnée un coup de pied aux fesses et j'ai fini ! -du moins j'espère éuè-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flonne Hokusai
A terminé sa fiche rapidement
Justicier
Birthday
Arbre Mojo
Voyageur
Habitué des lieux
Quadra Kill
Aventurier en herbe
Conteur débutant
Sortez les billets
Vilain petit canard
Victime
Party
25
achievements
Humain à don
Ach. 1 : A terminé sa fiche rapidement
Ach. 2 : Justicier
Ach. 3 : Birthday
Ach. 4 : Arbre Mojo
Ach. 6 : Voyageur
Ach. 7 : Habitué des lieux
Ach. 8 : Quadra Kill
Ach. 9 : Aventurier en herbe
Ach. 10 : Conteur débutant
Ach. 11 : Sortez les billets
Ach. 12 : Vilain petit canard
Ach. 13 : Victime
Ach. 14 : Party
Ach. 15 :
Ach. 16 :
Ach. 17 :
Ach. 18 :
Ach. 19 :
Ach. 20 :
Age : 25

Mer 21 Juin - 23:57


Oooh toi ma belle chose.en sucre <3 bienvenue et jai hate de rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
achievements
Invité
Ven 23 Juin - 19:03


Hello et bienvenue, toi ♥️

Un petit serpent liane ! Tu as fait un choix intéressant dans ta bestiole, j'apprécie beaucoup ♥️ ( et puis, je sais pas, je trouve cette bête assez... Intrigante. C'est peut-être l'apparence, I dunno )

M'alors, ne t'en fait pas pour le retard, tant qu'on est prévenus, y a aucun soucis ♥️ J'espère que ton stage s'est bien passé okay

BON, déjà, j'ai tout dévoré en deux secondes, et sache que j'adooore Sergueï ! J'ai eu un gros faible pour son caractère, qui possède autant de qualités que de défauts ! ( j'aime quand on souligne les défauts, ça rend le personnage tellement plus attachant à mes yeux sdjfhsjkf ) On sent aussi bien l'impact que son passage en côté 'ombre' a provoqué, ce qui est très plaisant à constater. Pour ce qui est de l'histoire, elle s'avère elle aussi impeccable, on s'y retrouve bien avec les petits paragraphes en 'sections de vie'.

Pour te dire que pour moi, tout baigne, du coup je te valide avec grand plaisir !

Je te conseille de passer sur le recensement de l'avatar ! Nous t'invitons par la même occasion à te trouver un ou des compagnons de rp, ainsi que de faire ta fiche de relation si l'envie t'en dit ! Mais surtout, n'oublies pas d'activer ta feuille de lien dans ton profil si ce n'est pas déjà fait. Voila, Amuses toi bien parmi nous, et n'hésite pas à venir mp l'un des staffiens si tu as une question !
Revenir en haut Aller en bas
achievements
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers: